La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Propos recueillis

Simon Falguières questionne l’essence de la création avec Les Etoiles

Simon Falguières questionne l’essence de la création avec Les Etoiles - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de la Tempête
Video
Lancer la vidéo
Simon Falguières © Oscar Chevillard

Théâtre de la Tempête / texte et mise en scène Simon Falguières

Publié le 17 décembre 2022 - N° 306

Guidé par l’interrogation d’Hölderlin : « A quoi bon des poètes en des temps de détresse ? », Simon Falguières questionne l’essence de la création. Une perle de lumière dans la nuit qui vient…

« Le spectacle a été créé en décembre 2020, en plein deuxième confinement, au Théâtre de la Colline, mais sans public. Après trente dates en tournée, il revient au Théâtre de la Tempête. Cette pièce, commandée par Wajdi Mouawad qui était venu voir la première mouture du Nid de cendres, est une œuvre intimiste. Je l’ai écrite comme si je m’étais enfermé dans ma chambre d’enfant. C’est l’histoire d’un jeune homme, Ezra, qui, au début de la pièce, perd sa mère. Tout le monde doit lui dire adieu. Le père plante des fleurs partout dans le jardin. L’oncle construit le cercueil, et Ezra doit écrire un éloge. Mais il perd ses mots. La pluie se met à tomber sur le monde, comme si le chagrin le recouvrait, ne laissant apparent que le sommet des maisons. Ezra s’enferme alors dans sa chambre. Là, seul sur son lit, il vit un voyage immobile pour tenter de retrouver les mots qu’il a perdus. En parallèle de ce voyage, la vie pratique se poursuit, contrainte par l’inondation. Ainsi, deux temporalités se déploient et quand Ezra sort de sa chambre, vingt-cinq ans se sont écoulés sans qu’il y participe.

Une pièce suédoise

Entre la vie pratique et la vie poétique, où est le véritable bonheur ? La pièce pose la question de cette quête, sans y répondre de manière tranchée. Les Etoiles est aussi une pièce sur le deuil et une traversée des mondes. Emmené sur son radeau-lit par les deux marionnettes de son enfance, Ezra traverse un charnier, un océan, pour se retrouver à la fin, dans un petit cinéma sur une île suédoise, avec Ingmar Bergman. Quand on écrit des pièces, c’est souvent dans un certain parfum. Les Etoiles sont une pièce suédoise, et la figure de Bergman y est tutélaire. Le motif de la lanterne magique et le film Fanny et Alexandre imprègnent cette pièce foisonnante, baroque, non pas dans son style mais parce qu’elle est une perle irrégulière. Au bout du voyage, il y a les étoiles (d’où le titre de la pièce) : c’est là qu’Ezra retrouve la voix de sa mère. C’est dans le cosmos qu’elle lui rend les mots. Quand il a franchi cette dernière porte, il peut enfin se réveiller. »

Catherine Robert

Simon Falguières et les siens fabriquent Les Etoiles : une exaltante traversée poétique
A LIRE AUSSI : Théâtre – Critique

Simon Falguières et les siens fabriquent Les Etoiles : une exaltante traversée poétique

Au Théâtre de La Tempête, Simon Falguières et […]

A propos de l'événement

Les Etoiles
du vendredi 6 janvier 2023 au dimanche 5 février 2023
Théâtre de la Tempête
Cartoucherie, route du Champ-de-Manœuvre, 75012 Paris

Du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 16h. Tél. : 01 43 28 36 36.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre