La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -233-Atelier de Paris / Centre de développement chorégraphique

Rhythm relie temps et espace

Rhythm relie temps et espace - Critique sortie Danse Paris Théâtre de l’Aquarium
Crédit : Patrick Berger Légende : Mié Coquempot et Jérôme Andrieu, intimement liés à la musique de Pierre Henry.

Entretien Mié Coquempot / Théâtre de l’Aquarium / chor. Mié Coquempot

Publié le 21 mai 2015 - N° 233

Pierre Henry, Jérôme Andrieu, Mié Coquempot se sont réunis pour une création musique et danse à trois têtes. Rencontre avec Mié Coquempot.

Rhythm fait appel à différents médias. Comment avez-vous joué avec eux ?

Mié Coquempot : Pour pouvoir répondre à la proposition de Pierre Henry d’écrire la musique à partir de la danse, j’ai pensé à une forme de film pour qu’il puisse avoir un matériau stable. Jérôme Andrieu et moi sommes partis tourner des images dans le grand Ouest américain. On a créé ce film, en dansant dans des espaces monumentaux et magnifiques, très habités au sens spirituel du terme. Des paysages impropres à la vie, mais dont la géologie raconte beaucoup de la relation aux histoires et au temps. Rhythm est une réponse à la fois musicale et visuelle à la question du temps. Pierre a commencé à écrire la musique sur le film, et nous sommes entrés en studio avec Jérôme pour travailler la partie live du spectacle qui forme un prélude et un postlude au film. Pour cette partie, Pierre a eu une lecture très fine de notre travail, nourrie d’un bel échange entre nous.

« Une réponse à la fois musicale et visuelle à la question du temps. »

Quelles ont été vos pistes chorégraphiques ?

M. C. : Si l’ouverture du spectacle est vraiment littérale, la suite a été inspirée par la recherche d’harmonie des populations qui habitaient ces territoires. Nous avons exploré des postures et des formes qui préexistent dans la culture navajo. Le vocabulaire des mouvements est venu en réponse aux espaces, et aussi aux sols meubles des paysages où l’appui se dérobe, où parfois il y a des serpents à sonnettes. Le spectacle travaille également sur la qualité de la relation à deux, en évacuant toute romance. Nous sommes deux aspects d’une même personne, qui, à quarante ans passés, essaye de porter quelque chose de l’humain, dans l’immensité du monde.

 

Propos recueillis par Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Rhythm relie temps et espace
du Vendredi 12 juin 2015 au Mardi 16 juin 2015
Théâtre de l’Aquarium
Route du Champ de Manoeuvres, 75012 Paris, France

Le 12 juin 2015 à 21h.


Festival June Events. Dans divers lieux à Paris et Vincennes. Atelier de Paris, Cartoucherie, 75012 Paris. Du 8 au 20 juin. Tél. : 01 417 417 07.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse