La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -163-forum

Peter von Becker

Peter von Becker - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 décembre 2008

La diversité culturelle comme ciment identitaire

Ecrivain, éditeur et critique du journal berlinois Der Tagesspiegel,membre du comité directeur du Forum, Peter von Becker analyse la tradition théâtrale allemande, les spécificités de l’art dramatique et d’une culture européenne en pleine évolution, fondée sur la diversité.

« Le cœur de la culture européenne demeure les Lumières et le théâtre, l’idée d’un lieu où les gens se rassemblent et pensent ensemble, même pour un public peu nombreux. »
 
Quelle réflexion suscite ce Forum du Théâtre Européen à vos yeux ? Et peut-être avant tout, existe-t-il selon vous une identité du théâtre européen ? 
 
Ce Forum nous donne l’occasion de poser cette question à de multiples intervenants issus de toute l’Europe, qui trouveront peut-être quelques réponses. Il est simpliste de considérer comme acquis une culture ou une identité européenne, bien qu’il y ait des racines communes et des spécificités européennes. Si on considère les deux versions de la constitution européenne, on n’y trouve presque rien sur la culture. L’Union européenne est principalement politique et économique, pas encore culturelle. Pour trouver une sorte de noyau de l’identité européenne, il faut considérer deux traditions, deux inventions européennes. L’une est l’idée des droits de l’homme et des Lumières. L’autre, bien antérieure, est le théâtre, qui vient des Grecs, et développe l’idée d’un art profane ancré dans la “Polis“. Si on définit le théâtre comme une racine possible d’une identité spécifiquement européenne, cela veut dire que le théâtre est plus qu’une simple distraction. D’autres opinions considèrent le théâtre comme faisant partie de l’industrie culturelle, mais prendre le théâtre au sérieux implique plus que la distraction, même si on inclut la comédie et le divertissement. Cela implique de faire partie du monde des arts, de la philosophie, la poésie, la littérature, la politique. Le théâtre combine tout cela et doit être un forum. Donc un Forum du Théâtre Européen doit être un lieu réfléchissant toutes ces questions liées au pouvoir.
 
Et le théâtre a un public…
 
C’est l’autre chose essentielle. Le théâtre est lié à toutes les questions de l’identité sociale ou politique car c’est un art collectif. Même un monologue est une oeuvre collective, qui se passe ici et maintenant. Le théâtre n’existe que dans le présent. Il nécessite au moins un spectateur pour ne pas être comme Narcisse regardant son propre reflet. C’est un acte de communication sociale, un art libre qui ne doit pas être jugé selon des critères moraux ou politiques. Le théâtre a cette chance de toucher les gens sans leur courir après.
 
Les traditions théâtrales européennes sont très disparates. Qu’est-ce qui caractérise la tradition allemande ?
 
En Allemagne, nous avons un “dramaturge“, ce qui ne signifie pas comme en France l’auteur de la pièce mais désigne une personne qui réfléchit aux conditions et impacts théoriques et pratiques du théâtre. Dans les grands théâtres publics, un “dramaturge“ fait toujours partie de l’équipe. En allemand, la “dramaturgia“ est le reflet du théâtre en lui-même, un lien entre la théorie et la praxis. L’idée d’un théâtre comme forum sociétal et politique est une tradition allemande spécifique. Cela a commencé avec l’écrivain et critique Lessing (1729-1781), auteur de Dramaturgie de Hambourg (1769), ouvrage qui eut un impact important sur la caractérisation du théâtre allemand comme responsable face à la société et lié aux idées des Lumières, plus proche de Shakespeare que des Français. Le théâtre classique français était considéré comme très formalisé, tandis que le théâtre shakespearien était jugé plus riche en conflits humains et politiques, plus réaliste et aussi plus laïque.
 
Quel rôle jouent ces diversités dans la tentative d’une définition commune de la culture européenne ?
 
Je pense que cette diversité n’est pas seulement l’essence de la culture européenne, mais permet, si on la comprend et la préserve, de différencier l’Europe des Etats-Unis, où un goût commun prédomine. “A European way of life“ est l’occasion d’avoir plusieurs routes au lieu d’une autoroute. L’identité européenne ne peut qu’être enrichie en acceptant la diversité, comme on a besoin d’équilibre des pouvoirs en politique, on a besoin de l’équilibre de la diversité des comportements et des cultures.  
 
L’impact du théâtre dans le champ de la créativité artistique est évident. Qu’en est-il de l’impact du théâtre sur la société ou le monde politique ? N’a-t-on pas tendance à l’exagérer ?  
 
En général, on considère que le théâtre a perdu son impact sur la société. De plus en plus de médias rivalisent avec le théâtre, qui n’est qu’une partie d’un tout. La société est si fragmentée qu’il n’y a plus un public de théâtre mais des publics. Même parmi le public “bourgeois“, il n’y a pas de comportement monolithique. Certains intellectuels aujourd’hui ne vont pas au théâtre, ce qui était impensable il y a cinquante ans. Cependant, en Allemagne, 20 millions de billets sont vendus chaque année, ne représentant pas 20 millions de gens différents mais le chiffre reste élevé. Aujourd’hui les êtres humains vivent dans un monde globalisé, ils bougent, migrent. En contraste, nous avons besoin de repères ; s’enraciner dans une identité devient de plus en plus important. Or le théâtre est à la fois universel et local. Le ciment de notre identité est certainement la culture au sens large. Le cœur de la culture européenne demeure les Lumières et le théâtre, l’idée d’un lieu où les gens se rassemblent et pensent ensemble, même pour un public peu nombreux. Le théâtre est une chose simple, archaïque et fondamentale, qui ne dépend pas de la technique. Ce n’est pas juste une utopie. Le théâtre peut se faire n’importe où, faisant renaître des moyens anciens. C’est le vieux champion qui ne gagnera peut-être pas dans les onze premiers rounds, mais dans le douzième.
 

Propos recueillis par Agnès Santi

 


A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre