La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -166-biennale

Danse (4)

LA COMPAGNIE MUTA IMAGO S’INTRODUIT DANS LES MEANDRES DE LA MEMOIRE ET SUIT L’ERRANCE D’UN HOMME EN QUETE DE SA PROPRE HISTOIRE.

Publié le 10 mars 2009

Rosalind Crisp embarque les spectateurs dans la proximité d’une expérience du sensible.

Danse (4) est le fruit d’un processus débuté il y a quelques années avec le solo Danse (1). L’australienne Rosalind Crisp y expérimente les conditions d’émergence d’une danse dépouillée de la forme et de l’affect, nourrie par l’improvisation. Avec Alban Richard, Max Fossati et Céline Debyser, elle bouscule l’espace de représentation en conviant le public à modifier ses points de vue et à entrer dans la proximité d’un rapport danseur/spectateur. D’abord en solo puis dans l’explosion du rock et du collectif, les danseurs donnent à voir avant tout l’expérience d’un moment partagé, un discours sur le mouvement plutôt qu’une vision d’un créateur sur le monde.
N Y


Danse (4) de Rosalind Crisp, les 8 et 9 avril à 20h30 au Centre des Bords de Marne du Perreux-sur-Marne.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse