La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

28e Festival Flamenco

28e Festival Flamenco - Critique sortie Danse Nîmes Théâtre de Nîmes
Don Quixote d'Andrés Marín. Crédit : Benjamin Mengelle

Région / Théâtre de Nîmes / festival

Comme chaque année au cœur de l’hiver, Nîmes l’hispanique devient pour plus de dix jours la capitale du flamenco.

Pour ouvrir et presque clore cette 28ème édition, deux monstres sacrés du flamenco contemporain, deux stars aussi virtuoses que rebelles qui bousculent avec audace la tradition andalouse : Andrés Marín et Israel Galván. Le premier présente un Don Quixote avec maillot de football, crampons et gants de boxe qui, défenseur d’une liberté absolue, livre une bataille flamboyante contre l’orthodoxie. Rosario La Tremendita, notamment, l’accompagne de sa voix rauque et bouleversante dans cette grisante aventure. Le second donne La Fiesta, spectacle qui a fait couler des torrents d’encre cet été lors de sa création dans la Cour d’honneur du Palais des papes. Israel Galván et ses huit complices convient le public à une fête intime, chaotique et crépusculaire, le chorégraphe sévillan renversant dans ce spectacle expérimental à la fois les tables, les codes et son image. Plus classiques mais néanmoins brillants, David Coria accompagné d’Ana Morales joue El Encuentro, pétillante et vibrante rencontre entre douze artistes de haut vol, tandis qu’Ángel Muñoz danse Claroscuro, et confronte son flamenco puissant aux musiques jazz et électronique.

Le chant gitan à l’honneur

Partie prenante du projet RomArchive qui, installé à Berlin, projette de répertorier et digitaliser les documents sonores enregistrés ou filmés concernant les artistes roms, le théâtre de Nîmes met cette année le chant gitan à l’honneur. Antonio Salazar « Guadiania », Enrique El Extremeño, Alejandro Vega et La Kaíta qu’accompagnent les guitares de Miguel et Juan Vargas, ou encore Mari Peña, Luis Moneo, Antonio Reyes, David Carpio et Fabiola Perez « La Fabi » sont ainsi de la fête. Huit conférences, une exposition de photographies, des lectures, des films, dont Impulsó, documentaire sur la grande Rocío Molina présenté en avant-première, complètent ce sémillant programme.

 

Delphine Baffour

A propos de l'événement

28e Festival Flamenco
du Mardi 9 janvier 2018 au Samedi 20 janvier 2018
Théâtre de Nîmes
1 Place de la Calade, 30000 Nîmes, France

Tél. 04 66 36 65 10. www.theatredenimes.com.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse