La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Entretien

Vivre !, d’après Charles Péguy, texte et mise en scène Frédéric Fisbach

Vivre !, d’après Charles Péguy, texte et mise en scène Frédéric Fisbach - Critique sortie Théâtre Paris La Colline – Théâtre National
L'auteur, metteur en scène et comédien Frédéric Fisbach © Hélène Chevrier

La Colline – Théâtre national / d’après Charles Péguy / texte et mes Frédéric Fisbach

Publié le 13 juillet 2020 - N° 286

Inspiré du Mystère de la charité de Jeanne d’Arc de Charles Péguy, Vivre ! joue entre présent, futur et passé pour rendre compte d’un monde « tel qu’il ne va pas ». Une création mise en scène et interprétée par Frédéric Fisbach, aux côtés de Madalina Constantin, Flore Lefebvre des Noëttes, Laurence Mayor et Silvana Martino.

« Le Mystère de la charité de Jeanne d’Arc est une œuvre pour laquelle j’éprouve une grande admiration. J’ai eu envie de la mettre en lumière en imaginant un procédé de recontextualisation, en écrivant un autre récit qui dialogue avec elle. Car même si le personnage central de ce texte est Jeannette — Jeanne d’Arc à l’âge de 13 ans — cette figure devient un symbole universel : une jeune fille qui s’oppose à un état du monde “tel qu’il ne va pas”. Jeannette fait écho de manière évidente au sentiment diffus de difficulté à appréhender l’avenir que l’on peut ressentir aujourd’hui. Elle n’apporte pas de réponse aux problèmes qui se présentent à nous, mais s’obstine à dire que l’on ne peut pas rester sans rien faire. Le texte de Péguy, qui situe sa narration au XVème siècle, nous fait entrer dans une période trouble où il est question de guerre et de misère.

Une Greta Thunberg d’un autre temps

Il est assez facile d’établir des liens entre ces années sombres et notre propre époque. Le Mystère de la charité de Jeanne d’Arc résonne très fort aujourd’hui. Pour m’emparer de cette œuvre, j’ai élaboré un procédé de mise en abyme qui nous permet de naviguer entre futur, présent et passé. Tout en nous connectant, par fragments, à la beauté poétique de ce texte de 1910, j’ai voulu écrire un spectacle qui ouvre des portes, qui nous amène à certaines prises de confiance. Je crois que la crise sanitaire que nous venons de traverser nous oblige à essayer d’envisager un avenir qui ne soit pas uniquement fait de catastrophes et de violence. Comme une Greta Thunberg d’un autre temps, Jeannette s’occupe de l’histoire des grands. Elle met de l’espoir là où il ne pourrait y avoir que peur et obscurité. »

Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Vivre !
du Mardi 29 septembre 2020 au Dimanche 25 octobre 2020
La Colline – Théâtre National
15 rue Malte-Brun, 75020 Paris

Du mercredi au samedi à 20h, le mardi à 19h, le dimanche à 16h, relâche le dimanche 4 octobre. Tél. : 01 44 62 52 52. www.colline.fr


Egalement les 12 et 13 novembre 2020 au Théâtre Montansier à Versailles, les 1er et 2 décembre au Granit – Scène nationale de Belfort, du 16 au 18 décembre au Théâtre Liberté à Toulon.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre