La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Antigone de Sophie Deraspe

Antigone de Sophie Deraspe - Critique sortie Théâtre
Antigone, une histoire revisitée dans le Canada d’aujourd’hui, avec dans le rôle-titre Nahéma Ricci. DR

Cinéma / sortie de film / mise en scène Sophie Deraspe

Publié le 13 juillet 2020 - N° 286

La réalisatrice québécoise Sophie Deraspe propose une fiction d’aujourd’hui qui s’inspire du combat d’Antigone. Un périple haletant, sensible, en tension entre l’intime et le social.   

« Autour de l’âge de vingt ans, j’ai été foudroyée par la lecture d’Antigone : son intelligence, sa sincérité, son incorruptibilité m’ont immédiatement séduite. » confie la réalisatrice québécoise Sophie Deraspe, remarquée dès son premier long-métrage Rechercher Victor Pellerin (2006), puis pour ses autres opus, dont A Gay Girl in Damascus – The Amina Profile (2015), documentaire autour d’une protagoniste fictive dans le contexte des Printemps arabes. Si elle est née de la tragédie de Sophocle et de la version de Jean Anouilh, son Antigone  – qui représenta le Canada lors des Oscars 2019 – est structurée par une fiction d’aujourd’hui.  L’adaptation prend sa source dans un drame retentissant datant de 2008, lors duquel Fredy Villanueva, jeune homme de 18 ans, fut abattu lors d’une intervention policière qui a mal tourné à Montréal-Nord. De la tranquillité au chaos, la famille dépeinte dans le film traverse une série d’épreuves bouleversantes. La scène initiale nous plonge au sein d’un repas joyeux et chaleureux, dans l’intimité d’une famille kabyle unie, rassemblant la grand-mère Ménécée, et quatre enfants, Antigone, Ismène, Etéocle et Polynice, qui ont fui vers le Canada après l’assassinat des parents. Puis Etéocle meurt sous les balles d’un policier, Polynice est arrêté et condamné à être expulsé vers son pays d’origine pour « assaut sur policier ». C’est alors qu’Antigone intervient. Jeune fille posée âgée de 16 ans, excellente élève, elle choisit de manière inconditionnelle la défense de sa famille et enfreint la loi pour aider son frère.

La famille, le choix et la loi

Sophie Deraspe évite l’écueil de la mise en scène d’un combat simpliste entre une adolescente provocatrice et une autorité toute puissante. D’abord parce que le film souligne efficacement  à quel point contrairement à la figure de Créon l’autorité se diffracte en diverses émanations : la machine judiciaire, le monde carcéral, les rouages de l’administration, la police…  Ensuite, si Antigone frappe par sa constance, de même qu’Ismène, aspirant à « une vie normale », ou Ménécée, figure dévouée reliée à l’enfance, les deux frères qui s’entretuent dans la tragédie grecque apparaissent ici défaillants, et leurs fragilités accentuent d’autant le sacrifice de la jeune fille. Au-delà de la stricte vraisemblance, le film très maîtrisé souligne habilement les contrastes entre des univers et des priorités disparates qui se croisent. Ce sont ces confrontations plus que son réalisme social qui font la force du film. La mise en valeur de la relation entre Antigone et Hémon, fils d’un politicien, (interprétation sensible de Nahéma Ricci et Antoine Desrochers), particulièrement bien photographiée, est très touchante. Autre aspect important, le chœur grec, élément central des tragédies, se traduit ici par l’avatar bruyant des réseaux sociaux, que la mise en scène illustre en utilisant les codes du clip. Si ces réseaux peuvent soutenir une mobilisation et commenter ce qui se passe dans la cité, ils brillent aussi par une distorsion exacerbée et abêtissante du réel – un enjeu qu’évoque le film. Lors d’une scène centrale, l’intrigue s’échappe du réalisme pour accueillir un cauchemar où le devin Tirésias est réinventé en la personne d’une psychiatre. Fort d’une distribution convaincante issue de centaines d’auditions, cette Antigone à la croisée de l’intime et du politique célèbre de belle façon l’éternité des mythes.

Agnès Santi

A propos de l'événement

Antigone


Sortie le 2 septembre 2020. Distribution : Les Alchimistes.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre