La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Sic(k)

Sic(k) - Critique sortie Théâtre Choisy-le-Roi Théâtre Paul Eluard
Alexis Armengol et Rémi Cassabé dans Sic(k). Crédit photo : Mélanie Loisel

Théâtre Paul-Eluard / d’Alexis Armengol

Publié le 24 février 2015 - N° 230

Alexis Armengol invente un spectacle documentaire sur la question de l’addiction, mêlant théâtre, musique et vidéo. Un patchwork fait de tabac, alcool, solitude, manque, aphorismes et pirouettes.

Fumer pour respirer, boire pour oublier, pétuner pour résister à l’hygiénisme ambiant, picoler pour tanguer et avoir l’illusion de l’équilibre dans l’instable : les vertus des psychotropes légaux sont multiples. Tous les drogués, quand ils sont métaphysiciens ou poètes, trouvent des raisons pour justifier l’usage des béquilles mentales qui leur permettent de tenir debout face à l’adversité qui les afflige. Parmi les témoins que convoque Alexis Armengol, on retrouve Marguerite Duras et Gilles Deleuze, au milieu de tous les anonymes pour lesquels l’alcool et le tabac sont une fête ou une défaite, des alliés ou des ennemis, des excitants ou des calmants. La compagnie du Théâtre à Cru, qui cherche depuis toujours à « porter un regard sur ce qui nous entoure », choisit de faire le répertoire de toutes les modalités de l’addiction. « Voilà tout ce que les hommes ont pu inventer pour se rendre heureux, et ceux qui font sur cela les philosophes et qui croient que le monde est bien peu raisonnable ne connaissent guère notre nature », disait Pascal…

Plateau de la fête et de la défaite

 

Le plateau dessine différents espaces de jeu où Alexis Armengol, Edith Baldy, Claudine Baschet et Rémi Cassabé (également à la guitare) interprètent les différents moments de cette mosaïque théâtrale. Le tuilage entre les différentes ressources des arts de la scène est adroit. Les saynètes s’enchaînent avec fluidité et l’ensemble compose un tableau documentaire réussi. Ainsi sont présentées toutes les tentatives imaginées par chacun pour vivre avec les autres, tout en s’en protégeant à l’aide du molleton douillet de l’ivresse. La belle image finale emprunte aux arts plastiques l’ultime démonstration des ravages et de la beauté de cette autodestruction, nécessaire à ceux qui trouvent le bonheur en se carbonisant. « Tous les hommes recherchent d’être heureux, jusqu’à ceux qui vont se pendre », toujours Pascal…

Catherine Robert

A propos de l'événement

Sic(k)
du Jeudi 16 avril 2015 au Vendredi 17 avril 2015
Théâtre Paul Eluard
4 Avenue de Villeneuve Saint-Georges, 94600 Choisy-le-Roi, France

20h. Tél. : 01 48 90 89 79. Durée : 1h15. Spectacle vu au Monfort Théâtre.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre