La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Rêve et Folie

Rêve et Folie - Critique sortie Théâtre Amandiers Nanterre-Amandiers
Yann Boudaud dans Rêve et Folie, mis en scène par Claude Régy.Crédit : Pascal Victor

Théâtre Nanterre-Amandiers / de Georg Trakl / mes Claude Régy

Crée en 2016, Claude Régy retrouve à nouveau le comédien Yann Boudaud pour Rêve et Folie. Ensemble ils explorent, dans un voyage au cœur des ténèbres, les visions vénéneuses du poète autrichien Georg Trakl. Un ultime rendez-vous avec le maître.

Rêve et Folie, spectacle présenté au Théâtre Nanterre-Amandiers dans le cadre du Festival d’Automne à Paris, et créé en 2016 dans ce même lieu, revient pour clore cette tournée. Le grand metteur en scène s’apprête-t-il – après tant d’années passées à examiner, sur les plateaux de théâtre, les profondeurs du vide, du silence et de l’indicible – à faire de sa propre existence le champ d’exploration de ces zones d’absolu ? « L’essentiel, dit-il dans Du régal pour les vautours, ouvrage paru en août dernier aux Solitaires Intempestifs*, c’est créer du vide et attendre de voir quels nuages viendront se condenser là. » Le metteur en scène va-t-il ainsi, plus de soixante ans après son premier spectacle, cesser son compagnonnage avec le public pour poursuivre seul, sans témoin, dans le secret de sa vie personnelle, son avancée vers les sphères obscures, énigmatiques, de l’être et de la mort ? Si c’est le cas, sa radicalité manquera. Ainsi que la lucidité et la stridence de son regard.

Atteindre l’inatteignable

La façon sans équivalent avec laquelle Claude Régy appréhende l’espace et les mots, cherche à « atteindre l’inatteignable », passe aujourd’hui par un court texte de Georg Trakl : figure de l’excès et de la transgression disparue à l’âge de 27 ans, en 1914, après avoir vécu une existence d’alcoolique, de cocaïnomane, de frère incestueux. Chancelant, grimaçant, extatique, le comédien Yann Boudaud nous ouvre les territoires clandestins de Rêve et Folie après un long moment de pénombre et de silence. Il se lance dans une plainte empreinte de mystère qui exclut toute idée d’évidence narrative. Des images nous parviennent. Plus ou moins fortes. Plus ou moins nettes. Ici, l’ombre d’un cheval noir, l’évocation d’un dieu, d’une terre en ruine, d’un jardin étoilé. Là, la malédiction d’une race dégénérée, le viol d’un enfant, le cri furieux d’un vautour… Cette échappée sépulcrale de cinquante minutes se situe en deçà, disons-le, des fulgurances qui faisaient de La Barque le soir – création qui réunissait, en 2012, le comédien et le metteur en scène – une proposition hors du temps. Le voyage qui nous est à présent proposé, bien qu’engendrant moins de vertiges, est une nouvelle occasion de prendre part à une aventure de théâtre quasi chamanique. Une aventure unique. Une de ces expériences qui ne se refuse pas.

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Rêve et Folie
du Samedi 1 décembre 2018 au Dimanche 16 décembre 2018
Nanterre-Amandiers
7 Avenue Pablo Picasso, 92000 Nanterre, France

Salle transformable. Du mardi au vendredi à 20h30, le samedi à 18h30, le dimanche à 16h. Durée de la représentation : 50 minutes. Tél. : 01 46 14 70 00. www.nanterre-amandiers.com.


A l’occasion de ces ultimes représentations, Nanterre-Amandiers propose une programmation complémentaire, autour de l’œuvre de Claude Régy.


Ce programme se compose d’un colloque : Regards croisés sur l’œuvre de Claude Régy, et d’un cycle de films d’Alexandre Barry.


 


 


Mots-clefs :, , , ,

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction