La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon / 2024 - Entretien / Camille Decourtye

« Qui som ? » de Baro d’evel, un acte poétique qui ne s’étaye pas que sur la question du récit

« Qui som ? » de Baro d’evel, un acte poétique qui ne s’étaye pas que sur la question du récit - Critique sortie Avignon / 2024 Avignon Festival d’Avignon. Cour du Lycée Saint-Joseph
Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias © François Passerini

Cour du lycée Saint-Joseph / Conception et mise en scène Camille Decourtye, Blaï Mateu Trias

Publié le 3 juin 2024 - N° 323

La compagnie Baro d’evel, qui n’a pas son pareil pour créer des spectacles transdisciplinaires, propose à Avignon une nouvelle création intitulée Qui som ? Camille Decourtye, codirectrice artistique de la compagnie, lève le voile sur ce spectacle.

Qui som ? Est le premier volet d’un triptyque : pourquoi avoir choisi d’explorer votre matériau en trois temps ?

Camille Decourtye : La pièce centrale, Qui som ?, est une aventure avec de nombreux interprètes qui arrivent d’horizons différents. Elle sera complétée par Qui soc ?, un solo de Blaï [Mateu Trias], et par En som ? qui sera plutôt un travail d’installation plastique. Nous aimons creuser les choses. Nous déroulons un fil, et même si les rapports à l’espace, les formats, les adresses sont différents d’un spectacle à un autre, nous allons jusqu’au bout de notre obsession, pour ainsi dire.

« C’est une cérémonie sur l’acceptation de l’incertitude. Une cérémonie autour du fait que le monde n’est pas fini et qu’il est toujours à faire. »

C’est un spectacle qui, comme ou Falaises, ne narre pas une histoire. Pourquoi ?

C.D. : Nous défendons qu’il est possible de faire un art qui n’a pas besoin d’histoire en tant que telle. Nous créons un espace qui fait monde, où le public va pouvoir être immergé sans se poser la question de ce qui se déroule devant lui. Nous utilisons le corps, le rythme, la musicalité des choses… au service d’un acte poétique qui ne s’étaye pas que sur la question du récit.

Le fil rouge entre ces trois propositions, est-ce la matière céramique ?

C.D. : La terre nous permet de convoquer toutes les possibilités de transformation du monde, ainsi que le changement de nos paysages intérieurs. L’argile peut sécher, puis se casser, puis se mouiller pour redevenir une terre molle pour se retransformer. Cela nous permet aussi d’introduire un jeu ludique. Enfin, utiliser la terre c’est essayer de nous connecter à la joie de faire partie de quelque chose qui est plus vaste, quelque chose de l’ordre de l’invisible.

Qui som ? est-il un spectacle qui traite des bouleversements du monde ?

C.D. : C’est une cérémonie sur l’acceptation de l’incertitude. Une cérémonie autour du fait que le monde n’est pas fini et qu’il est toujours à faire. Le futur est déjà en train de se faire en nous, nous ne reviendrons pas dans un monde d’avant l’anthropocène, et nous sommes déjà dans la suite, après le basculement. Nos existences ne peuvent être définies par la peur et par le refus. Nous essayons de faire une pièce poétique qui donne le courage de regarder le pire. Et c’est aussi un spectacle sur nos mémoires.

Vous avez réuni une équipe de douze personnes au plateau : Qui som ? sera donc votre plus grand spectacle…

C.D. : Ce n’est pas un désir en soi de faire plus grand, mais la nécessité que le spectacle vivant soit pour nous une cérémonie nous a donné l’intuition que c’était le moment d’inviter toutes ces personnes. Nous avons envie d’assumer de faire tribu. Si nous avons quelque chose à défendre c’est cela : la puissance du groupe. Pour nous, ce n’est pas moteur de savoir quel langage artistique nous allons utiliser pour un projet, mais plutôt quelle aventure humaine s’offre à nous.

 

Propos recueillis par Mathieu Dochtermann

A propos de l'événement

Qui som ?
du mercredi 3 juillet 2024 au dimanche 14 juillet 2024
Festival d’Avignon. Cour du Lycée Saint-Joseph
62 rue des Lices, 84000 Avignon

Les 3, 4, 5, 6, 8, 9, 10, 12, 13 et 14 juillet à 22h. Tél. : 04 90 27 66 50. Durée 2h30.

x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes