La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Propos recueillis

Poudre noire

Poudre noire - Critique sortie Théâtre Clamart Théâtre Jean-Arp
Crédit photo : Marina Hoisnard

Théâtre Jean-Arp / de Magali Mougel / mes Simon Delattre

Inspiré de l’histoire de Sarah Winchester, veuve de l’héritier des fusils du même nom, le texte de Magali Mougel interroge la façon dont nous fabriquons nos propres hantises. Simon Delattre le met en scène autour de la figure fantomatique du marionnettiste.

« Le titre de la pièce de Magali Mougel est assez mystérieux… La poudre noire en question est celle que l’on trouve dans les balles de fusil, puisque, dans Poudre noire, il est question des armes à feu, mais elle évoque aussi ce qui peut constituer le corps des fantômes. L’histoire est celle d’Emily, une adolescente confrontée aux fantômes avec lesquels vit sa mère, Sarah. Les fantômes sont dans la tête de la mère, qui vit avec ses peurs, qu’elle projette sur sa fille. Mais l’histoire d’Emily croise aussi celle de Sarah Winchester, qui avait fait construire une maison pour vivre avec les fantômes tués par la carabine créée par son beau-père. Pendant trente-huit ans, elle a aménagé cette maison selon les plans que lui dictaient les fantômes… La figure du fantôme m’intéresse à cause de son analogie avec la figure du marionnettiste. Je fais du théâtre où intervient la marionnette, et la place du marionnettiste agite beaucoup la profession.

Le goût de l’adolescence

J’ai signé un pacte très fort avec le théâtre quand j’avais quatorze ans. Communion, épaisseur du silence, expérience collective : je veux rendre la pareille, donner l’envie à ce public qu’on dit captif, délaissé, de créer un désir. Je pars des codes narratifs familiers aux adolescents pour chercher à ouvrir les portes du théâtre dans son ensemble, dans un rapport cinématographique à la mise en scène, un montage dynamique, dans lequel la scénographie est aussi une marionnette et dessine un espace de transformation. C’est un défi de traiter de l’adolescence au plateau, sans clichés, et en transposant les personnages dans des corps d’adultes. Magali Mougel a saisi ces enjeux-là. Une première fête, un premier baiser : on voudrait que ça devienne banal quand ça arrive ! Après, on voudrait retrouver cette excitation ! Voilà pourquoi ce spectacle tout public est aussi un miroir pour les adultes, afin qu’ils puissent revenir sur ces émois-là. »

Propos recueillis par Catherine Robert

A propos de l'événement

Poudre noire
du Jeudi 17 novembre 2016 au Lundi 21 novembre 2016
Théâtre Jean-Arp
22 Rue Paul Vaillant Couturier, 92140 Clamart, France

Lundi, vendredi et samedi à 20h30 ; jeudi à 19h30 ; dimanche à 16h. Tél. : 01 41 90 17 02.


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre