La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

La Paix dans le monde de Diastème

La Paix dans le monde de Diastème - Critique sortie Avignon / 2019 Avignon Avignon Off. Artéphile
Frédéric Andrau, interprète de La Paix dans le monde. Crédit visuel : DR

Artéphile / texte et mes Diastème

Publié le 23 juin 2019 - N° 278

Après La Nuit du thermomètre et 107 ans, l’auteur et metteur en scène Diastème crée La Paix dans le monde, dernier volet d’une trilogie théâtrale traversant l’histoire de Simon et Lucie. Une histoire d’amour fou.

Tout a commencé en 2001 avec La Nuit du thermomètre. Puis vint, deux ans plus tard, 107 ans. Cette année, Diastème signe le troisième et dernier épisode de l’histoire de Simon et Lucie, personnages dont le parcours constitue le fil rouge de ces trois créations pouvant être vues indépendamment. Seul en scène interprété par Frédéric Andrau, qui incarne le rôle de Simon (Emma de Caunes, qui joue le personnage de Lucie, apparaît à l’occasion des projections photographiques et d’un monologue filmé signés Vanessa Filho), La Paix dans le monde relate l’existence d’un garçon amoureux fou de la même fille depuis toujours. « [Ce spectacle] se déroule sur plusieurs années, révèle Diastème, c’est un voyage, c’est une vie. Simon est un garçon jugé fou, un garçon qui a fait des folies, même si, aujourd’hui, c’est un homme et qu’il n’a pas revu son amoureuse depuis douze ans. Il continue pourtant de vivre et de converser avec elle, comme si de rien n’était. Ce n’est pas l’histoire d’une sombre obsession, non, c’est l’histoire d’un très très grand amour, singulier, effrayant, comique et bouleversant, j’espère. »

Des souvenirs et des fantômes

« Le théâtre intérieur de Simon est très riche, heurté, violent, peuplé de souvenirs et de fantômes, poursuit l’auteur et metteur en scène. Lorsque la pièce démarre, il vit comme un ermite, loin des folies du monde, dans le dénuement le plus total, une ascèse volontaire qui calme son esprit. Simon vit sur un fil qu’il s’est lui-même tissé, avec des habitudes et des repères, des horaires, un jour après l’autre, comme disent les alcooliques. Garder ses monstres à distance, leur parler pour les endormir, les assoupir, faute de pouvoir véritablement les dompter. Il est conscient de sa folie, il se connaît, ses années d’internement, le travail avec son psychiatre lui ont ouvert les yeux. C’est un être qui se sait malade, et qui, au fil de ces années, grâce aux exercices qu’on lui a appris à faire, arrive enfin à se contrôler… » Mais cette histoire, que Frédéric Andrau nous dévoile sur la scène du Théâtre Artéphile, a-t-elle vraiment eu lieu ? Ou s’agit-il d’une chimère née dans les brumes d’un esprit désorienté ? Chacun pourra se faire sa propre opinion et ainsi tracer, dans « ce voyage peuplé d’aventures, de sensations, de comédie et de drame », son propre chemin de spectateur.

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

La Paix dans le monde de Diastème
du Vendredi 5 juillet 2019 au Samedi 27 juillet 2019
Avignon Off. Artéphile
7 rue du Bourg Neuf

à 14h05. Relâche le dimanche. Tél. : 04 90 03 01 90.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes