La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

La Grande Veuve (Alma Mahler)

La Grande Veuve (Alma Mahler) - Critique sortie Avignon / 2018 Avignon Avignon Off. Théâtre le Verbe fou
DR

Théâtre le Verbe fou / de Jean-Claude Humbert / mes Daniela De La Hoz

Publié le 22 juin 2018 - N° 267

Une pièce qui explore le personnage aussi sulfureux que complexe d’Alma Mahler, interprétée par Sophie de Tillesse.

Elle a été la femme du compositeur Gustav Mahler, de l’architecte Walter Gropius et de l’écrivain Franz Werfel. Elle a été la maîtresse des peintres Klimt et Kokoschka. Mais Alma Mahler (1879-1964) n’est pas définissable uniquement par les hommes ou par son rôle de muse. Belle, cultivée, intelligente et douée, elle étudia la composition avec Alexander von Zemlinksy et écrivit plusieurs lieder, des pièces instrumentales, et commença même un opéra. Sans doute son travail aurait-il acquis une reconnaissance plus grande si elle était née plus tard ou si l’ombre de Mahler – comme celle de Mendelssohn sur Fanny ou de Schumann sur Clara – n’avait éclipsé son œuvre propre. Quoi qu’il en soit, le talent et les dons n’évitèrent pas les coups du sort : mariage malheureux avec Mahler, mort de deux de ses enfants, montée du nazisme et exil en Amérique.

L’amour et la musique

Suscitant des réactions contrastées en son temps, elle n’a pas inspiré que ses contemporains. Françoise Giroud signa un best-seller sur Alma Mahler, Marc Delaruelle en fit le personnage d’une pièce interprétée par Geneviève Casile, pour ne citer que ces exemples. A leur suite, Jean-Claude Humbert s’intéresse à elle au cours d’une pièce qui retrace sa vie sans en exclure les aspects les plus complexes comme certains propos antisémites – même si elle épousa deux Juifs (Mahler et Werfel). Daniela de La Hoz signe la mise en scène. Elle décrit ainsi le personnage d’Alma : « Contradictions, incertitudes, solitude, ambiguïté, passion, sexe, folie, humour habitent la Grande Veuve ; l’alcool, aussi, entraîne Alma Mahler à la dérive du langage. La folie se profile par des gestes expansifs, en conflit avec le désespoir qui manque de l’emporter. Elle se joue de ce monde qui s’échappe du bout de ses lèvres ; elle préfère l’exubérance créatrice à l’ennui figé. » Elle a choisi la forme musicale et la mezzo-soprano Sophie de Tillesse pour incarner ce personnage aussi passionné que passionnant.

 

Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

La Grande Veuve (Alma Mahler)
du Vendredi 6 juillet 2018 au Samedi 28 juillet 2018
Avignon Off. Théâtre le Verbe fou
95 rue des Infirmières, Avignon

à 19h30. Relâches les 18 et 25 juillet. Tél. : 04 90 85 29 90.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes