La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Propos recueillis

Iris

Iris - Critique sortie Théâtre Montreuil Nouveau Théâtre de Montreuil
La metteure en scène Mirabelle Rousseau. Crédit : Thomas Aubin

Nouveau Théâtre de Montreuil / d’après Jean-Patrick Manchette / mes Mirabelle Rousseau

Publié le 26 octobre 2015 - N° 237

Cofondatrice du Collectif Le T.O.C., Mirabelle Rousseau adapte à la scène un roman inachevé de Jean-Patrick Manchette. Traversée par des extraits du journal de l’écrivain et des documents d’archives des années 1980, cette version théâtrale d’Iris rejoint une « dramaturgie de fragments ».

« Iris est l’histoire d’un acteur qui se fait recruter pour servir de sosie, lors d’une fête municipale, à un milliardaire. Cette fête va devenir le lieu d’un spectaculaire attentat visant le magnat : le comédien s’en sort de justesse. La tentative d’écriture de Manchette s’arrête là. Nous ne pouvons qu’imaginer la suite du roman qu’il laisse inachevé et dans laquelle notre héros aurait compris qu’il a été mis dans une situation de « chèvre pour appâter le tigre ». Iris est un roman politique, défensif et percutant. L’inachèvement de ce texte nous met, comme le héros, en position d’enquêteurs. Le processus de cette œuvre qui se cherche, les thèmes qu’elle aborde (le cinéma des années 1960, l’image, le double, la spectacularisation du monde dans les années 1980…) et l’impasse dans laquelle elle nous laisse, constituent une expérience littéraire et théâtrale passionnante, que nous souhaitons partager avec le public. Ce dernier est invité à se perdre avec nous. Nous avons eu beaucoup de plaisir à adapter, penser, classer collectivement les sept versions d’Iris laissées par Manchette et proposer, à travers notre montage, une dramaturgie de fragments.

Une écriture de combat

Dans notre création, les potentialités du récit se développent à l’intérieur d’une scénographie qui juxtapose plusieurs espaces : un bureau de production dans lequel le tournage se prépare, un plateau de tournage dans lequel le film se tourne, et un écran de projection. Le regard du spectateur traverse les versions qui sont présentées simultanément. Cela donne une forme hybride et j’espère, singulièrement théâtrale. Car cette œuvre nous invite à un théâtre de montage, ainsi qu’à une recherche sur la prise en charge collective et ininterrompue de la narration. Le roman de Manchette se joue des genres avec style et nous contraint à inventer des modalités de récit qui peuvent rendre compte du processus d’écriture autant que de l’histoire. Sur le plateau, nous sommes libres, nous pouvons “faire théâtre de tout”. Ainsi, en reparcourant le texte, nous comprenons ses faux départs et accompagnons l’auteur dans son effort, puis son échec à le finaliser. En plongeant dans l’archéologie d’Iris, nous avons découvert qu’une colère froide bouillait sous ce roman. Derrière l’humour noir, se dégage une véritable écriture de combat. »

 Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat

 

A propos de l'événement

Iris
du Mardi 3 novembre 2015 au Jeudi 19 novembre 2015
Nouveau Théâtre de Montreuil
63 Rue Victor Hugo, 93100 Montreuil, France

Tous les soirs à 20h, relâches le mercredi 11 novembre et les dimanches. Tél. : 01 48 70 48 90. www.nouveau-theatre-de-montreuil.com


 


Egalement les 26 et 27 novembre 2015 au Centre culturel Le Figuier blanc d’Argenteuil, le 1er décembre au Théâtre Antoine Vitez d’Aix-en-Provence.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre