La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -283-Le CENTQUATRE~PARIS, Festival Les Singuliers

Vive la multiplicité ! Entretien avec José Manuel Gonçalvès

Vive la multiplicité ! Entretien avec José Manuel Gonçalvès - Critique sortie Théâtre Paris Le CENTQUATRE-PARIS
© Jean-François Spricigo José Manuel Gonçalvès, directeur du CENTQUATRE-PARIS.

Publié le 16 décembre 2019 - N° 283

A la tête du CENTQUATRE-PARIS depuis 2010, José-Manuel Gonçalvès ne se conforme jamais aux supposées attentes du public. Au contraire, il s’aventure hors cadres, à l’écoute de tous. 

Comment caractérisez-vous ce temps fort : des artistes singuliers, des formes hybrides ?

José Manuel Gonçalvès : Proposer des formes hybrides, ce n’est pas vraiment un trait spécifique des Singuliers, car l’une des particularités du CENTQUATRE, c’est l’hybridité en permanence ! Avec Les Singuliers, nous avons voulu accompagner et soutenir des  artistes connus qui se lancent dans des formes nouvelles, parfois même au-delà de leurs disciplines, mais aussi des projets artistiques émergents, en veillant à orchestrer un équilibre entre artistes ou œuvres très repérés et artistes à découvrir. Comme l’an dernier, cette édition rend visibles des portraits ou autoportraits d’artistes qui se racontent à travers leur création, ou des portraits de personnalités qui ont marqué un moment de l’Histoire, qui représentent un courant de pensée ou un regard sur le monde. Ces portraits se traduisent majoritairement sur scène par un spectacle, mais pas exclusivement. Des expositions ou installations sont aussi programmées.

« Nous cherchons toujours à ajouter, et jamais à soustraire. »

Comment avez-vous construit la relation entre artistes et public autour des Singuliers ?

J.M. G. : Que l’artiste soit connu ou non, ces formes ont des difficultés à trouver leur place au sein du réseau professionnel et des programmations usuelles, parce qu’elles ne sont guère identifiées. Au départ, nous ne savions pas comment accompagner ces artistes, qui pour la plupart avaient déjà travaillé au CENTQUATRE et dont certains sont artistes associés ou en résidence, alors nous avons réuni ces formes atypiques au sein d’un rendez-vous singulier pour leur donner une assise et une structure. Nous avons tenu bon, et dès la seconde édition, nous avons constaté que le public manifestait une curiosité pour ce festival. Nous nous sommes rendu compte que cette question de l’autoportrait ou du portrait artistique, en général peu affirmée dans le spectacle vivant, était porteuse et se déclinait de multiples façons. Par exemple, Alice Lescanne et Sonia Derzypolski nous invitent avec Mmmh à pénétrer dans la future maison-musée de Michel Houellebecq. Guillaume Bruère rassemble dans une exposition des portraits de réfugiés qu’il a dessinés. Thomas Bellorini met en scène Femme non-rééducable de Stefano Massini, consacré à la journaliste russe assassinée Anna Politkovskaïa. Olivier Martin Salvan dans [ʒaklin] Jacqueline éclaire les écrits d’art brut et ceux des internés de Sainte-Anne. Musicien et artiste visuel, Dominique Dalcan propose deux créations dont l’une est reliée au Liban, son pays natal.

Les Singuliers s’inscrivent dans l’esprit d’ouverture et de partage de votre action au CENTQUATRE…

J.M. G. : C’est à nous professionnels de faire le choix et de faire l’effort d’aller chercher ce qu’on ne connaît pas encore et non pas d’aller seulement trouver ce qu’on connaît déjà. Au-delà d’un terrain connu et de relations tracées, nous recherchons des propositions qui racontent la différence et la multiplicité. Comme toujours au CENTQUATRE, des choix définissent une ligne mais il existe toujours la possibilité de faire un pas de côté… Nous sommes à l’écoute, en étant réactifs et souples. Nous essayons de faire en sorte que les propositions se démultiplient, et non pas seulement qu’elles se succèdent. Nous cherchons toujours à ajouter, et jamais à soustraire. Dans des activités et des espaces distincts, mais dans une présence commune…

 

Propos recueillis par Agnès Santi

A propos de l'événement

Festival Les Singuliers,
du Vendredi 10 janvier 2020 au Samedi 25 janvier 2020
Le CENTQUATRE-PARIS
5 rue Curial, 75019 Paris.

Tél : 01 53 35 50 00.


www.104.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre