La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -139-etienne-saint

THÉRÈSE EN MILLE MORCEAUX

percussionniste et fondateur d’Heiwa Daiko

Les Taiko : une passion entre tradition et métissage

Publié le 10 septembre 2007

Pascale Henry
RÉCIT D’UNE INSURRECTION, D’UNE
RÉVOLTE QUI NE SAIT PAS SON NOM :
THÉRÈSE, FEMME, SOEUR, ÉPOUSE,
ENFANT DU CAP HAÏTIEN, S’EN VA…

Thérèse a fait « voeu de tranquillité » et offre son corps à l’oppression familiale et politique. Mais en elle, s’invite une autre Thérèse, qui parle contre le silence, remue contre l’immobilité et s’insurge contre l’enfermement qu’elle subit. Faisant de son héroïne l’emblème de son peuple et de son corps le témoin de ses souffrances, Lyonel Trouillot interroge « l’écrasement du poids de l’Histoire » et la « puissance du désir » qui demeure malgré tout. Pascale Henry s’empare des débats intérieurs de cette résistante vivace dont l’intimité se fait le théâtre de la chose commune.

C. Robert


Thérèse en mille morceaux, de Lyonel Trouillot ; adaptation et mise en scène de Pascale Henry. Du 22 au 26 janvier 2008.


La Comédie de Saint-Étienne,
Centre Dramatique National.
7, avenue Emile-Loubet, 42000 Saint-Étienne.
Réservations au 04 77 25 14 14.
Site : www.comedie-de-saint-etienne.fr

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre