La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -202-Orchestre national d’Ile de France

Les actions culturelles de l’ONDIF

Les actions culturelles de l’ONDIF - Critique sortie Classique / Opéra
Crédit : Renaud Khanh

Publié le 1 octobre 2012 - N° 202

Le magazine Gramophon a classé l’ONDIF parmi les « 10 most inspiring orchestras » – ceux qui développent une politique éducative et sociale ambitieuse. Description des dispositifs mis en place, avec Vanessa Gasztowtt, responsable des actions culturelles de l’ONDIF.

« Chaque année, nos actions touchent environ 16 000 enfants. »

Comment expliquez-vous l’engagement de l’ONDIF en matière d’actions culturelles ?

Vanessa Gasztowtt : Les actions culturelles de l’ONDIF ont été développées avec l’arrivée de Marc-Olivier Dupin à la direction de l’Orchestre. Pour lui, il était essentiel de valoriser ce domaine si l’on souhaitait former le public de demain. L’Orchestre est donc allé se produire dans les écoles, les centres aérés… Les musiciens sont de vrais militants, qui sillonnent toute la région. Dans les projets, nous cherchons à mettre les enfants en situation, ils sont acteurs du spectacle. Ils se retrouvent dans les mêmes conditions que les professionnels. Chaque année, nos actions touchent environ 16 000 enfants. Ces derniers sont valorisés par ces projets, qui leur apprennent à écouter et respecter l’autre. La musique recrée du lien social et aide des enfants en situation d’échec scolaire.

Pouvez-vous nous décrire les temps forts de cette saison ?

V.G. : Il y a différents types d’actions. A Aulnay-sous-bois, nous mettons en place un atelier de composition à partir d’œuvres de Wagner revisitées avec la technique du soundpainting. Ce projet, dirigé par Christophe Mangou, réunit des élèves du collège et du conservatoire. Un autre atelier de composition se déroulera à Sarcelles, en écho au programme « Immortelles », autour de la femme, avec la compositrice Florentine Mulsant. Nous reprendrons comme les précédentes années le concept « Chantons avec », cette fois-ci en hommage à Britten, avec 200 élèves d’école primaire et de collège de Bailly-Romainvilliers. Deux spectacles musicaux rythmeront également la saison : l’un d’après Le Prince de Motordu composé par Marc-Olivier Dupin, et l’autre associant Pierre et le loup de Prokofiev au Retour du loup d’Alexandros Markeas. Il existe également les concerts pédagogiques commentés avec notre médiatrice.

Quelle est votre politique à destination des publics empêchés ?

V.G. : La saison dernière, nous nous sommes particulièrement investis dans les maisons de retraite. Nous souhaitons désormais nous engager dans les hôpitaux et les prisons, en favorisant l’humain, la rencontre.

Propos recueillis par A. Pecqueur

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra