La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -202-Orchestre national d’Ile de France

Immortelles / Salle Pleyel

L'Orchestre national d'Île-de-France ouvre sa saison avec un programme en forme d'hommage à l'être féminin.

Publié le 1 octobre 2012 - N° 202

L’Orchestre national d’Île-de-France ouvre sa saison avec un programme en forme d’hommage à l’être féminin.

Les Romantiques, Berlioz en tête, se sont plongés dans les récits mythologiques ou l’Histoire de temps anciens pour trouver l’absolu féminin à qui dresser une statue orchestrale. Le futur compositeur de la Symphonie fantastique choisit ainsi Cléopâtre comme sujet de la « scène lyrique » avec laquelle il concourt, sans succès, pour le Prix de Rome en 1829. Quelque trente ans auparavant, Luigi Cherubini avait sacrifié à l’appétit de l’époque pour la mythologie en composant son chef-d’œuvre, l’opéra comique Médée, dont Enrique Mazzola dirige ici l’Ouverture. Se tournant vers la tragédie shakespearienne de Roméo et Juliette, Tchaïkovski compose une « ouverture fantaisie » où le seul orchestre personnifie les amants tragiques. Mythologie moderne enfin avec l’oratorio commandé par l’orchestre et Radio France à Florentine Mulsant, née en 1962. Comme son aînée Kaija Saariaho, la compositrice y rend hommage à la philosophe Simone Weil, héroïne stoïque faisant entendre sa voix – celle ici de l’actrice Marina Hands – au milieu des déchirements du monde.

J-G. Lebrun

A propos de l'événement

Immortelles
du Dimanche 28 octobre 2012 au Dimanche 28 octobre 2012
Salle Pleyel
252 rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris
Le 28 octobre à 16h , Tél. 01 42 56 13 13.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra