La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -231-FESTIVAL DE SAINT~DENIS 2015

Le chef qui monte (le son)

Le chef qui monte (le son) - Critique sortie Classique / Opéra saint denis
Photo ©DR

MONTEVERDI SONORISE / BASILIQUE / Entretien Maxime Pascal

Publié le 25 mars 2015 - N° 231

C’est un lien fort qui s’est installé entre le Festival de Saint-Denis et l’ensemble Le Balcon du jeune et brillant chef Maxime Pascal, impliqués dans une résidence multipliant les concerts dans les quartiers, les masterclasses et les actions pédagogiques. Mais Le Balcon a aussi les honneurs d’un concert exceptionnel dans la Basilique, écrin monumental et source d’inspiration idéale pour ces interprètes d’un nouveau genre qui livrent leur vision, sonorisée, des Vêpres Solennelles de la Vierge de Monteverdi, œuvre composée en 1610 à Mantoue. Rencontre avec le chef français qui reçut il y a un an le Premier Prix du Concours de Salzbourg et qui fera ses débuts à l’Opéra de Paris en septembre prochain.

Quel est le projet musical spécifique de votre ensemble Le Balcon créé en 2008 ?

Maxime Pascal : La notion d’orchestre sonorisé à géométrie variable trouve son origine dans une intuition et dans un rêve que nous avions lorsque nous étions étudiants au Conservatoire de Paris. Nous avions le désir de créer un orchestre qui pourrait jouer tous les répertoires, tous les genres et dans tous les lieux, qui pourrait passer du concert symphonique à l’opéra, au théâtre musical ou encore à des genres mixtes mêlant la musique populaire, l’électronique…, en mêlant en interne tous types d’acteurs artistiques. Et donc un orchestre qui développerait sa propre conception de la diffusion du son, avec un dispositif nomade qui pourrait s’installer partout et envelopper le public, le placer à l’intérieur de l’œuvre. Nos influences principales se trouvent dans les salles de cinéma, dans les concepts de réalité augmentée et de réseaux liés aux jeux vidéo, et dans les expériences menées par Wagner et Stockhausen dans leurs opéras.

« Le désir de créer un orchestre qui pourrait jouer tous les répertoires, tous les genres et dans tous les lieux. »

Quel est votre répertoire ?

M. P. : Le répertoire est assez large, on ne s’interdit rien. On aime surprendre notre public et nous surprendre nous-mêmes en abordant des langages et des œuvres toujours différents, et donc liés à des périodes parfois très éloignées.

Comment allez-vous aborder et présenter Les Vêpres Solennelles de Monteverdi ?

M. P. : Ce qui me fascine dans Les Vêpres, c’est qu’il s’agit d’un jeu d’espaces, étonnant d’invention et d’imagination. Monteverdi fait voyager le texte dans la basilique en invoquant des phénomènes acoustiques tels que les éléments d’appels et d’échos, mais surtout il conçoit le chœur et l’orchestre comme un organisme en mouvement dans l’espace.  C’est une œuvre à géométrie variable, les groupes orchestraux se font et se défont, s’opposent ou s’unissent selon que le texte exprime par exemple l’unanimité de la foule ou bien le recueillement et l’introspection. C’est très excitant d’interpréter cette partition à la lumière des idées qui nous animent au Balcon depuis plusieurs années.

Comment se prépare-t-on à diriger dans le cadre imposant de la Basilique de Saint Denis ?

M. P. : C’est dans l’ADN du Balcon de concevoir des spectacles et des interprétations sur mesure pour les lieux dans lesquels il joue. L’espace est pour nous l’un des acteurs principaux de l’interprétation. La Basilique de Saint-Denis est un vaisseau exceptionnel à plus d’un titre, ça va être une grande joie de travailler avec elle dans l’élaboration du concert.  Elle est le lieu idéal pour une expérience saisissante, partagée par le public et les artistes.

 

Propos recueillis par Jean Lukas.

A propos de l'événement

Vêpres Solennelles de la Vierge de Monteverdi
du Vendredi 26 juin 2015 au Vendredi 26 juin 2015

Basilique Cathédrale de Saint-Denis, 93200 Saint-Denis, France

Vendredi 26 juin à 20h30.



Festival de Saint-Denis, rue de la Légion d’Honneur, 93200 Saint-Denis. Du 4 juin au 2 juillet 2015. Tél : 01 48 13 06 07.



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra