La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -166-biennale

Holeulone

Holeulone - Critique sortie Danse

Publié le 10 mars 2009

Karine Ponties embarque pour un étrange voyage, dans les failles de l’identité.

Peut-on être soi en oubliant celui qu’on fut ? Karine Ponties s’empare de ces questions d’identités et s’aventure parmi les ombres du conscient. S’inspirant de Charlie, héros des Fleurs pour Algernon, roman de Daniel Keyes, et lui inventant un double, Holeulone plonge dans un univers mental où s’entrechoquent les souvenirs et les songes, au gré des visions ancrées sur le plateau par le film d’animation de Thierry Van Hasselt. Eric Domeneghetty et Jaroslav Vinarsky luttent au corps à corps, aux prises avec leur gémellité conflictuelle, monstrueuse, comme deux identités refusant l’identique.
 
Gw. D.


Holeulone, de Karine Ponties, le 7 avril, à 20h30, au Théâtre Romain Rolland, à Villejuif.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse