La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -163-ouir

Galerie de portraits

UNE VERSION JOYEUSE ET MUSICALE DE L’ŒUVRE DU GRAND POETE SATIRIQUE DE LA SCENE OUZBEK.

Publié le 10 décembre 2008

JOSEPH DOHERTY Multi-instrumentiste irlandais, Joseph Doherty touche aux vents et aux cordes avec une boulimie stylistique qui le mène à […]

JOSEPH DOHERTY
Multi-instrumentiste irlandais, Joseph Doherty touche aux vents et aux cordes avec une boulimie stylistique qui le mène à toutes les rencontres. Outre une longue collaboration avec Akosh S. et une récente immersion dans la musique de théâtre et de cirque, il a joué avec une pléiade de chanteurs et groupes de tous horizons, de Baschung à Idir, de Zebda à Eicher. Avec les Etrangers familiers, il alterne violon et saxophone, et chante deux titres de Brassens en Anglais.

LOÏC LANTOINE & FRANCOIS PIERRON
Charismatique, déconcertant, un brin échevelé, Loïc Lantoine est une Schéhérazade de l’asphalte, contant avec une verve finaude des histoires aussi bien dites qu’écrites. Avec son acolyte François Pierron, contrebassiste percutant et risque-tout, Lantoine s’approprie les mots avec une ivresse emphatique. Personnage spontané, aux allures frustes et à la langue déroulée déroutante, Lantoine ne va à l’essentiel qu’en prenant des routes détournées, s’autorisant l’atermoiement argotique, les consonances chti, les récits où le minable et le merveilleux ne font qu’un.

ERIC LAREINE
Méconnu du public, et pour cause, Lareine n’est pas de ceux qui se mettent en vitrine… Respecté de ses pairs, et pour cause, Lareine a du talent dans le creux de la plume, de l’émoi en effervescence dans la voix, et pas mal de bleus à l’âme. Allergique aux compromis, ce chansonnier rock absolument saturnien, ne ménage pas sa monture, et vibre sur scène jusqu’à l’épuisement, avec l’énergie de l’intransigeance.
 
« Charolles : plus qu’un musicien, c’est un grand poète »

DENIS CHAROLLES VU PAR … Antoine Conjard, directeur de l’Hexagone / Scène nationale de Meylan
« La rencontre avec Denis Charolles ne pouvait se faire que dans de drôles de circonstances. J’avais invité la Campagnie pour une présentation de saison, sans les connaître. Et j’ai immédiatement percuté. La présentation s’est éternisée, et au bout de deux heures j’ai rejoint Denis en coulisses pour lui dire : « là, on arrête de jouer, mais tu reviens l’an prochain ! ». Et depuis il est revenu plusieurs fois chaque année. Depuis que je le connais, quand je vois un percussionniste, je me dis : « Charolles n’aurait pas fait comme ça… ». Il accompagne le rythme, donne l’impulsion, avec ce quart de poil de temps qui nous prend là où on ne l’attend pas. Il malaxe des éléments qu’on n’aurait pas imaginé cohabiter. Plus qu’un musicien, c’est un grand poète : il synthétise par la musique sa perception de l’univers, il fait coïncider la matière et l’humain. L’étrangeté et la paradoxale proximité de son jeu rendent palpable une immensité de possibles. »
 
Propos recueillis par Vanessa Fara


Le spectacle est créé en coproduction avec les Musiques à Ouïr et La Scène Nationale de Sète et du bassin de Thau. Un salut à Georges Brassens, Chant : Loïc Lantoine, Eric Lareine, Denis Charolles, Joseph Doherty – Musique : La Campagnie des Musiques à Ouïr. Mardi 16 et mercredi 17 décembre à 20h au Café de la Danse. Tél. 01 47 00 57 59. Places : 22€. Infos sur http://www.musicaouir.fr

En tournée : Le 30 janvier à Langon (33), le 31 janvier à Saint-André de Cubzac (33), le 3 février à Épernay (51), le 17 février à Joué-Lès-Tours (37), le 21 mars à Guyancourt (78), le 19 mai à Meylan (38)

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques