La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -163-ouir

LES ETRANGERS FAMILIERS

LES ETRANGERS FAMILIERS - Critique sortie Jazz / Musiques

Publié le 10 décembre 2008

Les premières parisiennes d’« Un Salut à Georges Brassens »

Le projet est né en 2006 à la Scène Nationale de Sète, sous l’impulsion d’Yvon Tranchant, qui rêvait pour les 25 ans de la disparition de Brassens d’une célébration aussi culottée que le héros de la fête. En faisant appel – entre autres – à Denis Charolles et sa Campagnie des Musiques à Ouïr, le parti pris était forcément audacieux. De cette odyssée mémorable, Charolles et consorts n’ont pas voulu faire le deuil, et ont prolongé le plaisir du « salut » en re-créant cette respectueuse tape sur l’épaule de Georges Brassens, avec une partie de la bande initiale tel Loïc Lantoine, et quelques petits nouveaux dont Eric Lareine et Joseph Doherty.

Un spectacle sans nostalgie

Quelques dizaines de chansons triées parmi celles des 20 premières années, passées au crible de ces artistes intransigeants, revisitées avec les tempéraments archi-trempés des uns et la palette instrumentale affranchie des codes des autres… Loin du tour de chant compassé, l’hommage est véritable mais insoumis, sans lecture passéiste. Les arrangements des Musiques à Ouïr déconstruisent les mélodies pour mieux servir le texte, les textes, ces petits joyaux à l’apparente simplicité, pétries en fait de détournements de mots, de joliesse cocasse, d’insubordination, d’humanité.

Les saxophones de la renommée

Héraults de cette universalité profonde, les Etrangers Familiers happent et avalent les chansons, les digérant lentement, les réinventant sans en perdre l’essence. « Brassens nous passe la balle, à nous de faire vivre cette œuvre, de la faire crépiter à nos couleurs. » Gouaille et voix cassées, cuivres acides, rythmes déstructurés : par le choix des interprètes et l’aplomb des orchestrations, le spectacle a quelque chose d’instinctif, de sincère, de violemment gracieux.


Vanessa Fara


A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques