La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -150-aulnay

AU REVOIR PARAPLUIE

AU REVOIR PARAPLUIE - Critique sortie Théâtre
Crédit Photo : Gregory Marza Ombres, résonances, clairs-obscurs… Pour sa dernière création, David Girondin Moab met en scène Angélique Friant et Geoffroy Barbier dans Imomushi, de l’écrivain japonais Edogawa Ranpo. Un spectacle qui offre de troublantes perspectives sur la souffrance et la claustration.

Publié le 10 septembre 2007

SOUS LE CHARME DU NOUVEL OPUS
DE JAMES THIERRÉE : UN MOMENT DE
GRÂCE…

Ses spectacles ne se racontent pas. Ils se vivent, se rêvent, s’écrivent à même le coeur ou se brodent avec les jolis fils dorés de l’imagination. Arpenteur des songes, James Thierrée façonne son univers aux confins du cirque, du théâtre et de la danse. Il puise dans le merveilleux bric-àbrac d’une enfance passée sur la piste aux étoiles pour composer un langage tout personnel. Avec Au revoir parapluie, le petit-fils de Charlot, filiation célèbre dont il ne veut tirer aucune gloire, dévoile un nouveau chapitre de son livre de contes. Où l’on suit l’ombre d’Orphée, les méandres du passé, l’errance d’un homme en quête d’une femme, d’une maison, d’un enfant, l’âpreté joyeuse de la lutte contre le destin… Entouré d’artistes époustouflants, James Thierrée ouvre grand les plis secrets de son imaginaire, plein de visions étranges, surréalistes ou loufoques : un moment de grâce.

Gw. David


Au revoir parapluie, de James Thierrée, les 12 et 13 octobre à 21h.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre