La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -150-aulnay

CRÉATION MONDIALE

CRÉATION MONDIALE - Critique sortie Jazz / Musiques
Oscar Strasnoy

Publié le 10 septembre 2007

L’INSTANT D’OSCAR STRASNOY D’APRÈS ITALO CALVINO

COMPOSITEUR POLYVALENT, AUSSI À L’AISE DANS LE TANGO, LA CHANSON DE CABARET OU LA MUSIQUE D’AVANT-GARDE, L’ARGENTIN OSCAR STRASNOY DIRIGE LA PREMIÈRE MONDIALE DE SON OPÉRA L’INSTANT.

En avril 2006, Oscar Strasnoy proposait, à Aulnaysous-Bois, la première audition de ses Études pour orchestre, dans le cadre du premier festival « Île de découvertes » organisé par l’Orchestre National d’Île-de-France. La musique du jeune compositeur argentin, rythmique et colorée, très virtuose sous son apparente légèreté, a, semble-t-il, conquis les musiciens de l’orchestre francilien, qui lui a passé commande d’une nouvelle oeuvre fort différente. Avec L’Instant, Oscar Strasnoy revient en effet à son domaine de prédilection, puisque c’est comme « musicien de théâtre » qu’il se définit lui-même. Il est vrai que ce compositeur né en 1970 a déjà bâti une intéressante oeuvre lyrique avec Médée (créée en 2001 à Spolète et pour laquelle il a reçu le Prix Orpheus des mains de Luciano Berio) puis Opérette sur un texte de Witold Gombrowicz, créée à Reims et reprise à Massy en 2003. Plus généralement, la voix occupe dans l’oeuvre d’Oscar Strasnoy une place de choix, révélatrice qui plus est du goût du compositeur pour une littérature exigeante : celle d’Alberto Manguel, de Jorge Luis Borges ou de Franz Kafka pour la cantate Hochzeitsvorbereitung (Préparatifs de noce), récemment enregistrée par l’ensemble 2e2m (Le Chant du monde). Pour L’Instant, Oscar Strasnoy s’est replongé dans l’oeuvre d’Italo Calvino, et plus particulièrement dans les contes folkloriques compilés par le génial écrivain italien, un univers qu’il avait déjà abordé pour Ephemera, spectacle créé en 2000 au Musée d’Orsay.

DES COLLÉGIENS ET LYCÉENS AULNAYSIENS

Avec Alejandro Tantanian, son librettiste attitré depuis Fabula (créé à Buenos Aires en 2005), il développe ainsi une dramaturgie féerique autour d’un moment étiré jusqu’au rêve : à l’occasion du mariage de son meilleur ami, un homme qui lui avait promis d’être son témoin revient du monde des morts pour tenir sa promesse et l’emmène « de l’autre côté », dans un paradis incroyable avec ses fleuves d’or, ses arbres de cristal et ses fleurs d’argent… Aux côtés de l’Orchestre National d’Ile-de-France dirigé par le compositeur, la partie chorale sera tenue par des collégiens et lycéens aulnaysiens, marquant l’aboutissement d’un remarquable travail de pédagogie musicale.

Jean-Guillaume Lebrun


L’Instant, d’Oscar Strasnoy, par l’Orchestre National d’Ile-de-France dirigé par le compositeur. Jeudi 21 février à 21h.


Espace Jacques Prévert,
134 rue Anatole-France, 93600 Aulnay-sous-Bois.
Tél. 01 48 68 00 22.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques