La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Festival Wet°, tremplin festif pour l’émergence et la jeune création

Festival Wet°, tremplin festif pour l’émergence et la jeune création - Critique sortie Théâtre Tours Théâtre Olympia – Centre dramatique National de Tours
Crédit photo : Pablo Baquedano Légende photo : « La fabrique des idoles », l’un des neuf spectacles présentés dans le cadre du festival Wet°

Théâtre Olympia- CDN de Tours / Festival

Publié le 19 août 2021 - N° 291

Programmé par les membres du Jeune Théâtre en Région Centre avec la complicité du Centre Dramatique National de Tours, le Festival Wet°, tremplin festif pour l’émergence et la jeune création, revient cet automne. Cette cinquième édition innove en s’ouvrant à l’international.

Déprogrammé à trois reprises pour les raisons malheureuses que l’on sait, le festival qui depuis sa création a lieu au printemps est exceptionnellement mis à l’affiche en ce début de saison théâtrale, avec les créations des compagnies initialement retenues pour l’édition précèdente. « Il nous a semblé juste – même si la question de l’émergence n’allait pas sans poser de problèmes puisque nous allons proposer des premiers spectacles qui ont vu le jour entre avril et novembre 2019 – de revenir à la programmation initiale » déclare Thomas Christin, comédien de l’ensemble artistique et programmateur du Wet°, qui ajoute : « Les compagnies programmées comptaient sur le Wet° en termes de visibilité, de communion avec le public, de rencontres avec les professionnels. Nous ne pouvions pas décevoir cette attente d’autant que ce Wet° 5 prenait une nouvelle envergure avec une ouverture inédite aux compagnies européennes ».

Un éclectisme ciblé

De cette ouverture, qui privilégie également l’hybridation des formes, témoigne l’invitation de la bruxelloise Daddy Cie ! et de son Suzette Project, création qui interroge la vision de la famille en mêlant des vidéos documentaires au jeu théâtral, ou encore celle de Data Tavadze, acteur et dramaturge géorgien parmi les plus importants de sa génération, directeur du Royal District Théâtre de Tbilissi, qui revisite  avec Women of Troy Les Troyennes d’Euripide, et ce faisant honore l’impressionnante vitalité des femmes confrontées à la guerre. La programmation (neuf créations au total) fait également une place à l’artiste associé au Théâtre Olympia, le dramaturge et performer Vanasay Khamphommala avec Monuments hystériques, écrit pour et avec les jeunes comédiens de l’ensemble artistique, à la deuxième pièce de Jean Bechetoille, dramaturge et metteur en scène lauréat 2017 du prix du Théâtre 13, Vie et mort d’un chien traduit du danois par Niels Nielsen, à la jeune compagnie circassienne La Mob à Sisyphe, issue du LIDO, école supérieure des arts du cirque toulousaine, avec Huitième jour, au théâtre documentaire avec Maryvonne de Camille Berthelot, qui, au sein du collectif Nouvelle Hydre, signe sa toute première mise en scène autour de son énigmatique grand-mère.

Marie-Emmanuelle Dulous de Méritens

 

A propos de l'événement

Festival Wet°, tremplin festif pour l’émergence et la jeune création
du Jeudi 23 septembre 2021 au Samedi 25 septembre 2021
Théâtre Olympia – Centre dramatique National de Tours
7, rue de Lucé, 37 000 Tours.

Tél : 02 47 20 17 26.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre