La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

FALSTAFE

Lazare Herson-Macarel, à la tête de la Compagnie de la Jeunesse Aimable et de la troupe du Nouveau Théâtre Populaire, crée Falstafe, signée en 1976 par le jeune Valère Novarina d’après Henry IV

Chapelle des Pénitents Blancs/ de Valère Novarina d’après William Shakespeare/ mes Lazare Herson-Macarel / à partir de 9 ans

Publié le 23 juin 2014 - N° 222

Lazare Herson-Macarel, à la tête de la Compagnie de la Jeunesse Aimable et de la troupe du Nouveau Théâtre Populaire, crée Falstafe, signée en 1976 par le jeune Valère Novarina d’après Henry IV

« C’est avant tout un poème fait pour nous libérer. La pièce est au cœur des enjeux politiques et symboliques qui occupent notre génération : c’est l’histoire d’un homme libre dans un monde plein de misère. Menteur, ivrogne, goinfre, “boule de tous les péchés du monde“, éternel enfant, Falstafe est l’un des clowns les plus absolus de la littérature mondiale. Il ne sert à rien. Mais que serait un monde sans lui ? » interroge Lazare Herson-Macarel. Au regard d’un théâtre d’acteurs résolument populaire, le héros shakespearien, qui refuse de se laisser aller au pessimisme, manifeste l’esprit qui anime le collectif. « Je conçois Falstafe comme une incarnation du théâtre tout entier, note Lazare Herson-Macarel, qui ajoute : « il représente l’acte gratuit et nécessaire, le combat des mots contre le réel. La parole ne peut être enlevée au pauvre. Le personnage comme l’acteur doit faire l’expérience d’un dépouillement total pour prononcer enfin une parole libre ».

Un théâtre de combat

Par delà le héros dont le metteur en scène a confié le rôle à l’excellent Joseph Fourez, la création entend donner toute sa place à la dimension initiatique et politique du récit. Le jeune prince Henry doit abandonner Falstafe pour devenir Roi d’Angleterre.  « Il s’agit d’une fable politique dont les enjeux sont communs à tous : il faut choisir, il faut renoncer, il faut faire quelque chose de l’héritage du père. » relève Lazare Herson-Macarel. Pour le jeune directeur du Nouveau Théâtre Populaire, participer au festival d’Avignon, est « un honneur et une responsabilité ». « Falstafe, où qu’il soit présenté, sera l’ambassadeur de ce théâtre pauvre, théâtre d’acteurs et théâtre de combat, convaincu que dans la générosité des acteurs repose la possibilité d’un espoir ». 

 

Marie-Emmanuelle Galfré

A propos de l'événement

FALSTAFE
du Dimanche 6 juillet 2014 au Vendredi 11 juillet 2014
Chapelle des pénitents blancs
Place de la Principale, 84000 Avignon, France

Festival d’Avignon. Chapelle des Pénitents Blancs, Place de la Principale. Le 6 juillet  à 15h, du 7 au 11 juillet  à 11h et 19h, relâche le 9 juillet. Tél : 04 90 14 14 14.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes