La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Crime et châtiment

Crime et châtiment - Critique sortie Théâtre Perpignan Théâtre de l’Archipel - scène nationale de Perpignan.
Nicolas Oton, metteur en scène de Crime et châtiment. Crédit : Marc Ginot

Théâtre de L’Archipel / d’après le roman de Fiodor Dostoïevski / mes Nicolas Oton

Pour son vingtième spectacle, la compagnie montpelliéraine Machine Théâtre adapte à la scène Crime et châtiment de Fiodor Dostoïevski. Sous la direction du metteur en scène Nicolas Oton, une troupe de treize comédiennes et comédiens nous invite à faire l’expérience de « la chair crue du monde livrée dans ses tourments et ses indignités ».

En 2017, sous le regard d’Ariel Garcia Valdès, il investissait Les Carnets du sous-sol de Fiodor Dostoïevski. Aujourd’hui, Nicolas Oton revient à l’œuvre de l’écrivain russe en tant que metteur en scène, au travers d’une adaptation de Crime et châtiment. Son projet ? Nous plonger au plus intime, au plus intense de la conscience de Raskolnikov, personnage central du célèbre roman qui, après avoir commis un double meurtre, est submergé par les tourbillons du regret et de la culpabilité. Pour ce faire, le membre fondateur de la compagnie Machine Théâtre s’appuiera sur les engagements artistiques autour desquels s’est formé le collectif d’acteurs en 2001 : faire du théâtre un « lieu unique, modeste, sauvage et sacré », un « lieu d’utopies, de combats politiques et de divertissements poétiques » permettant de nourrir « l’obsession des rapports humains et de l’histoire des êtres ».

Entre espace mental et espace réel

C’est entre espace mental et espace réel, au sein de la minuscule chambre de Raskolnikov, que se déploient les souffles de Crime et châtiment. « Les éléments du mobilier apparaissent et disparaissent en un clin d’œil, explique Nicolas Oton, et dans une fulgurance créent un espace donné, puis nous emmènent dans un autre lieu. » Quelques pas suffisent pour sortir de cette chambre et parcourir la ville qui se laisse envahir par les échos de notre XXIème siècle. « Ici, pas de faux semblants, de ronds de jambe ou d’artifice, poursuit le metteur en scène, la chair crue du monde est livrée dans ses tourments et ses indignités ». C’est cette vérité-là que Nicolas Oton souhaite convoquer et transmettre dans son spectacle. Sans complaisance et sans jugement. Avec « la passion d’un enquêteur, l’implacabilité d’un scientifique ou d’un psychologue, la miséricorde d’un homme de foi, la curiosité, l’innocence et la crédulité d’un enfant ».

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Crime et châtiment
du Mardi 2 octobre 2018 au Jeudi 11 octobre 2018
Théâtre de l’Archipel - scène nationale de Perpignan.
Avenue Général-Leclerc, 66000 Perpignan

Du 2 au 4 et du 9 au 11 octobre 2018 à 19h, les 5 et 6 octobre à 20h30. Tél. : 04 68 62 62 00. www.theatredelarchipel.org


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre