La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Claire, Anton et eux

Claire, Anton et eux - Critique sortie Théâtre Paris Maison des Métallos
Les élèves de la dernière promotion du CNSAD. Crédit : Christophe Raynaud de Lage

texte et mes François Cervantes

Merveille d’intelligence, de précision, d’émotion et de délicatesse, le spectacle interprété par les élèves de la dernière promotion du CNSAD continue sa tournée après son succès avignonnais en 2017.

Un spectacle construit à partir d’eux et avec eux, sous l’ombre tutélaire de Tchekhov et de Claire Lasne-Darcueil, la directrice du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique : difficile d’imaginer plus beau cadeau offert aux quatorze élèves de la dernière promotion du CNSAD que celui que François Cervantes a élaboré pour eux. Magnifique don en retour : l’intelligence, l’élégance et la beauté de l’interprétation des apprentis les propulsent directement dans la cour des grands ! Gabriel Acremant, Théo Chédeville, Salif Cissé, Milena Csergo, Salomé Dienis-Meulien, Roman Jean-Elie, Jean Joudé, Pia Lagrange, Sipan Mouradian, Solal Perret-Forte, Maroussia Pourpoint, Isis Ravel, Léa Tissier et Sélim Zahrani font vivre des personnages qui appartiennent à leur histoire : des membres de leur famille, des êtres qui les ont marqués à l’occasion de rencontres dans la vie, dans des récits, des rêves, des voyages. Le talent pédagogique de François Cervantes, l’évident altruisme de son geste artistique, l’exigence visible du travail mené ensemble transparaissent dans chaque geste, chaque posture, chaque réplique. Rien n’est jamais de trop, la confidence n’est jamais indécente, l’anecdote est toujours finement troussée et l’adresse fait mouche. Tout est d’une authenticité stupéfiante.

 Tesselles brillantes pour une mosaïque harmonieuse

 Sur un plateau nu peuplé de quelques accessoires, des costumes et un piano suffisent à faire surgir les décors des récits. Les élèves se livrent. De leur mémoire surgissent des personnages venus de France, d’Espagne, d’Italie, du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, de Syrie, d’Arménie, de Hongrie, du Liban, de République Dominicaine. Ils composent un vivant portrait de la diversité culturelle française, qui excède largement les limites du simple récit de soi. Certaines scènes – à l’instar de celle de la grand-mère analphabète découvrant le piano sous les doigts de sa petite-fille – sont poignantes. D’autres – comme celle qui ressuscite Germaine Acremant, l’aïeule de Gabriel – sont désopilantes. Chaque étape de cette confession commune en forme d’épopée est bouleversante de vérité : l’évocation de la découverte du théâtre, les anecdotes de l’enfance, les projections dans un futur imaginaire. On découvre les rêves et les craintes d’une jeunesse avide de réussir en demeurant fidèle à ce qui l’a conduite vers l’ingrat et exaltant métier de comédien. Jamais prétentieux, toujours juste, infiniment délicat, parfaitement sincère, remarquablement tenu : ce spectacle est un pur moment de jubilation.

 

Catherine Robert

A propos de l'événement

Claire, Anton et eux
du Jeudi 13 septembre 2018 au Dimanche 16 septembre 2018
Maison des Métallos
94, rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris.

Du jeudi au samedi à 19h, le vendredi à 20h ; le dimanche à 16h. Tél. : 01 47 00 25 20. Tournée au Canada et aux Etats-Unis en septembre.Théâtre Firmin-Gémier / La Piscine, 254, avenue de la Division Leclerc, 92290 Châtenay-Malabry. Le 6 octobre à 18h et le 7 à 16h. Tél. : 01 41 87 20 88. Friche de la Belle de Mai, 41, rue Jobin, 13003 Marseille. Du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 16h. Tél. : 04 95 04 95 95. Durée : 1h40. Spectacle vu à la Maison des Métallos.


 


 


Mots-clefs :,

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction