La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Cirque - Critique

Animal – Danser avec le vivant par Kaori Ito et Manolo : un dialogue gracieux et sensuel entre l’homme et le cheval

Animal – Danser avec le vivant par Kaori Ito et Manolo : un dialogue gracieux et sensuel entre l’homme et le cheval - Critique sortie Cirque Grenoble MC2 : Maison de la Culture
Légende : Manolo dans Animal – Danser avec le vivant © Audrey GLEONEC

MC2 Grenoble / Les Gémeaux à Sceaux

Publié le 13 novembre 2022 - N° 304

Manolo poursuit sa quête sensible et poétique du Centaure, fusion de l’homme et de l’animal. Avec Kaori Ito il s’aventure sur la piste du dialogue dansé, pour un spectacle empreint d’une grâce fragile.

Le public rentre à peine qu’un cheval est déjà au pas, dans un manège reconstitué sur le plateau du théâtre. La cage de scène est nue, et dans les coulisses trois autres chevaux noirs attendent patiemment que vienne leur tour. Ce parti pris d’absence d’apprêt n’est que le reflet de l’intention derrière le geste artistique : par le dépouillement, rapprocher les humains des animaux jusqu’à les accorder. Dans cette quête, qui est faite d’écoute et de lâcher-prise, Manolo est accompagné d’une danseuse inspirée, Léonore Zurflüh, de deux grooms, et de deux musiciens à l’association surprenante mais réussie, guitare électrique à jardin et harmonium à cour. Les quatre chevaux se succèdent, chacun avec un caractère et un mouvement qui lui sont propres. Les humains dansent sur leur dos et à côté d’eux, mais la vraie grâce se trouve quand ils réussissent à danser avec eux, dans une énergie de corps, un rythme, une attention partagée.

Écouter l’animal chez l’humain, l’humain chez l’animal

À propos de ce spectacle, Manolo confie qu’il voulait « danser avec [sa] moitié animale ». La chorégraphie a été écrite « en fonction de chaque cheval, qui a proposé sa propre partition en fonction de sa façon de bouger » ajoute-t-il. De fait, chaque étalon amène une couleur très différente, qui va de la nervosité à l’abandon confiant en passant par le jeu. Pour faire le lien avec les êtres humains, la danse est utilisée parce qu’elle génère « une possibilité de dialogue », comme le dit Kaori Ito. Le lâcher-prise croissant de la danseuse et du cavalier leur permettent de trouver une présence totalement ouverte, et les rend disponibles sinon à une fusion, du moins à une grande harmonie avec les bêtes. Le tableau final, superbe, voit un Manolo presque nu exécuter des figures de voltige au ralenti sur un cheval qui se tient parfaitement immobile. C’est un spectacle souvent drôle, plein de grâce et de sensualité, où l’animal donne le rythme et où l’humain suit.

Mathieu Dochtermann

ANIMAL, Danser avec le vivant, rencontre avec  Kaori Ito
A LIRE AUSSI : Danse – Entretien

ANIMAL, Danser avec le vivant, rencontre avec Kaori Ito

Kaori Ito s’associe à Manolo Bez et son […]

A propos de l'événement

Animal – Danser avec le vivant
du mardi 15 novembre 2022 au jeudi 17 novembre 2022
MC2 : Maison de la Culture
4 rue Paul Claudel, 38034 Grenoble

à 20h. Tél. : 04 76 00 79 00.


Aux Gémeaux scène nationale de Sceaux, 49 avenue Georges Clémenceau, 92330 Sceaux. Le 20 novembre à 17h et les 21 et 22 novembre à 20h30. Tél : 01 46 61 36 67.


Également les 25 et 26 novembre à 20h au Grand Théâtre de Provence Aix en Provence, 13100 Aix-en-Provence.


Les 26, 27, 28 et 29 janvier, les 3, 4 et 5 février au Théâtre du Centaure.


Le 5 mai 2023 au Quai 9 à Lanester, les 7 et 8 mai au Haras d’Hennebont, et les 13 et 14 mai dans la Baie du Mont Saint-Michel.


Spectacle vu au Grand R à la Roche-sur-Yon.


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant