La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Une hypothèse de réinterprétation – Le Sacre

Une hypothèse de réinterprétation – Le Sacre - Critique sortie Danse
Légende : Une hypothèse de réinterprétation d’une œuvre dansée, par Rita Quaglia. © Laurent Philippe.

Publié le 10 avril 2012 - N° 197

Avec une pièce de Rita Quaglia et une autre de David Wampach, le Centre National de la Danse présente une soirée à ne surtout pas manquer.

Comment un danseur voit-il un spectacle de danse ? Rita Quaglia, bien souvent, se projette à la place des interprètes, et s’imagine danser la pièce qu’elle voit. Mais un jour, son désir de danser ne s’est pas estompé avec le tomber du rideau : elle s’est alors prise au jeu de monter sa propre version – son Hypothèse de réinterprétation – de la pièce en question. Elle nous convie à la plus passionnante des relectures : une évocation, faite de souvenirs mais surtout d’oublis, d’enquêtes et de tentatives de reconstitution… Avec une admirable finesse, elle fait vivre cette pièce – et chacun de nous, en imagination, (ré)invente l’œuvre qui l’avait tant marquée. Le même soir à 20H30, David Wampach et la créatrice de costumes Rachel Garcia présentent une autre relecture réjouissante. Du Sacre du printemps, ils interrogent les costumes (initialement conçus par Nicolas Roerich) : des tissus qui couvrent pour mieux dévoiler, et pour questionner le statut de l’homme, de la femme, et les codes de lecture de l’œuvre.

Marie Chavanieux


Une hypothèse de réinterprétation, chor. Rita Quaglia (à 19H) et Le Sacre, chor. David Wampach (à 20H30) du 25 au 27 avril au Centre national de la danse, 1, rue Victor Hugo 93507 Pantin cedex. Tél. 01 41 83 98 98.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse