La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Entretien

Tristan

Tristan - Critique sortie Théâtre Gennevilliers T2G - Théâtre de Gennevilliers
Tristan, un spectacle écrit et mis en scène par Eric Vigner. Crédit : Alain Fonteray

Entretien / Eric Vigner
T2G – Théâtre de Gennevilliers / texte et mes Eric Vigner

Publié le 24 janvier 2017 - N° 251

Créée au Théâtre de Lorient en novembre 2014, la version de Tristan et Yseult écrite et mise en scène par Eric Vigner est aujourd’hui reprise au Théâtre de Gennevilliers. Une plongée dans le mythe qui constitue le premier volet d’un triptyque amoureux.  

Quelle relation personnelle entretenez-vous avec le mythe de Tristan et Yseult ?

Eric Vigner : Etant d’origine bretonne, il s’agit d’une histoire qui a nourri l’imaginaire de mon enfance. Ce qui m’a intéressé en créant Tristan* (ndlr, texte publié aux éditions Les Solitaires Intempestifs), c’est d’observer comment ce mythe a irrigué la littérature, le théâtre, le cinéma, l’opéra… Car cette légende se retrouve dans toutes sortes d’œuvres : de Partage de midi à Roméo et Juliette, en passant par Bérénice et Le Vice-Consul

 

C’est un voyage à plusieurs étapes que vous avez initié avec ce spectacle…

  1. V. : Oui, cette première partie, qui représente une exploration du thème de la jeunesse, sera suivie d’une mise en scène de Partage de midi de Paul Claudel, que je vais créer en 2018, avec Stanislas Nordey dans le rôle de Mesa. Ce deuxième volet traitera donc de l’âge adulte, du milieu de la vie. Enfin, j’aimerais placer la troisième partie dans le monde des morts, avec Le Vice-Consul de Marguerite Duras.

 

« Tristan est une proposition à la fois visuelle, sensible, plastique… »

 

Qu’est-ce qui vous semble essentiel de mettre en lumière dans cette légende ?

  1. V. : Je crois que c’est l’engagement par rapport à l’amour. Les jeunes gens qui assistent à ce spectacle s’identifient immédiatement aux personnages. Car la question de savoir pourquoi Tristan passe son temps à fuir, pourquoi il n’assume pas son amour pour Yseult, alors que cette dernière est prête, depuis le début, à aller jusqu’au bout avec lui, est quelque chose qui parle intimement aux jeunes générations. Et puis, il m’a semblé important d’éclairer le thème du trio amoureux. Car il ne s’agit pas seulement de l’histoire de Tristan et Yseult, mais bien de celle de Tristan, Marc et Yseult.

 

Quel théâtre faites-vous naître à partir de tout cela ?

  1. V. : J’ai non seulement revisité un mythe, mais aussi l’univers esthétique que j’ai constitué depuis une vingtaine d’années. J’ai repris, pour ce spectacle, des éléments de décor qui ont été faits pour d’autres de mes créations (ndlr, Eric Vigner signe le décor et les costumes). Tristan est une proposition à la fois visuelle, sensible, plastique… Des impressions très fortes sont données par l’esthétique. C’est, d’une certaine façon, un spectacle assez opératique.

 

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Tristan
du Mardi 21 février 2017 au Dimanche 26 février 2017
T2G - Théâtre de Gennevilliers
41 Av. des Grésillons, 92230 Gennevilliers, France

T2G – Théâtre de Gennevilliers, Centre dramatique national de création contemporaine, 41 avenue des Grésillons, 92230 Gennevilliers. Du 21 au 26 février 2017. Le mardi et jeudi à 19h30 ; le lundi, mercredi et samedi 20h30 ; le dimanche à 15h. Tél. : 01 41 32 26 26. www.theatre2gennevilliers.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre