La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Théâtre de vérité et de sincérité

Théâtre de vérité et de sincérité - Critique sortie Avignon / 2014 Avignon Théâtre des Halles
Alain Timar Crédit David Mignerat

Théâtre des Halles Ô vous Frères humains / de Albert Cohen Le Temps suspendu de Thuram / de Véronique Kanor Le Roi se meurt / de Eugène Ionesco Mes Alain Timár

Actualité très chargée pour Alain Timár cet été : il présente trois pièces clairvoyantes et sensibles, aux univers contrastés, témoignant de son ouverture au monde et de son talent protéiforme. 

« Comment peut-on haïr à ce point ? » se demande Alain Timár. C’est une bonne question. Cette question stupéfiante sur la haine qui a tué et tue encore par millions, l’immense écrivain Albert Cohen se l’est aussi posée.  Gamin de dix ans immigré à Marseille, il admire un camelot qui soudain l’invective  (« sale youpin », etc.). A l’approche de la fin de sa vie, c’est le souvenir douloureux de l’insulte qu’Albert Cohen raconte à la page blanche et aux hommes. Sa parole lucide et splendide nous convoque et alerte sur l’absurdité et la férocité de la haine. Alain Timár fait résonner la valeur d’exemple et la dimension universelle de cette sale histoire en confiant l’interprétation à un trio « facétieux et cosmopolite » : Paul Camus, Gilbert Laumord et Issam Rachyq-Ahrad. Trois « hurluberlus grandioses », aspirant éperdument au bonheur dans ce pays aimé, dévoilant « l’humour, l’ironie, le rire et la satire féroce d’un monde englué dans l’illusoire amour du prochain ». Alors qu’en ce début de XXIème siècle, le rejet de l’étranger se répand, c’est une excellente idée de faire ainsi entendre ce superbe texte, adresse directe à nous tous, frères humains…

Recherche de vérité

Au-delà de l’image de soi que l’on projette, qui est-on vraiment ? Que signifie être soi ? La question induit une recherche de vérité qui interroge les rôles que les autres nous assignent, les représentations de soi auxquelles on se conforme, la manière dont on répond aux attentes des autres. Commande de L’Artchipel, Scène nationale de la Guadeloupe dirigée par José Pliya, qui a initié un cycle de projets sur les mythologies actuelles, Le Temps suspendu de Thuram de Véronique Kanor met en œuvre une confrontation entre le célèbre footballeur Lilian Thuram (Ricky Tribord) et le quinquagénaire Eugène (Dominik Bernard), personnage en rupture réalisant qu’il a raté sa vie, qui kidnappe Lilian. Dans un cadre naturaliste, Alain Timár a souhaité créer une mise en scène « extrêmement vivante et très rythmée, où le duel improbable libère la parole et s’aventure dans des zones de sincérité inédites. « Un jeu cruel certes mais où l’humour, l’ironie, le sarcasme et même l’autodérision restent de mise, » souligne le metteur en scène.

Energie et insolence

Après la belle réussite d’Ubu Roi en hongrois avec la troupe du Théâtre magyar de Cluj l’an dernier, Alain Timár propose une version chinoise du Roi se meurt de Ionesco, avec six acteurs issus de la prestigieuse Académie de Théâtre de Shangaï. Tout comme l’univers décrépit qui l’entoure, le Roi Béranger est voué à disparaître : il traverse une foule d’émotions et d’étapes, de l’incrédulité à la résignation. « Le choix de jeunes acteurs n’est pas anodin : il correspond à ma vision de cette tragi-comédie, » explique Alain Timár. « Face à un monde qui va mal et prêt de s’écrouler, ils ne peuvent qu’exprimer une énergie, une insolence, une violence et des rires féroces, aux coups impitoyables et salutaires ». Pour exorciser les peurs…
Agnès Santi

A propos de l'événement

Ô vous Frères humains, Le Temps suspendu de Thuram, Le Roi se meurt
du Samedi 5 juillet 2014 au Dimanche 27 juillet 2014
Théâtre des Halles
Rue du Roi René, 84000 Avignon, France

Avignon Off. Théâtre des Halles, rue du Roi René. Du 5 au 27 juillet, relâche le 16. Le Roi se meurt à 11h. Ô vous Frères humains à 16h. Le Temps suspendu de Thuram à 11h. Tél : 04 32 76 24 51.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes