La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Entretien

Stéphane Olry

Stéphane Olry - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 septembre 2007

13 semaines de 13 vertus

En investissant le Château de la Roche-Guyon, Stéphane Olry et ses complices de La Revue Eclair proposent au public, à travers leurs spectacles et performances, de s’emparer de ce lieu historique. Premier rendez-vous de leur résidence, à la demande d’Yves Chevallier, directeur du site : un week-end consacré à Benjamin Franklin et à son programme de développement de la vertu.

 

En quoi consiste le processus de perfectionnement personnel imaginé par Franklin ?
Il s’agit d’un exercice de treize semaines que Franklin a lui-même pratiqué et qui a pour but de muscler la vertu. Ceci afin de mettre au jour les dépendances, les peurs, les habitudes ou les besoins qui nous entravent… Ce programme propose ainsi de s’entraîner pour acquérir ou conforter des vertus qui, selon lui, étaient utiles à la vie en société au XVIIIème siècle.

Les treize vertus auxquelles il s’intéresse sont donc seulement envisagées comme des vertus laïques ?
Tout à fait. Car, à travers cette démarche, il soulève des questions politiques et non pas religieuses ou morales. L’homme pragmatique qu’il était s’est interrogé sur la meilleure façon de vivre ensemble, de créer un espace au sein duquel chacun puisse faire confiance à l’autre et lui apporter quelque chose. Franklin n’était pas un père de la rigueur ou un idéologue forcené. Les vertus qu’il interroge sont très concrètes. Ce sont soit des valeurs dont il a lui-même ressenti le besoin, comme l’application ou la tranquillité, soit des valeurs communément admises, comme l’ordre, la sincérité, la propreté, la sobriété… Il les a classées par ordre croissant de difficulté, de la sobriété jusqu’à l’humilité, et a établi un programme de treize semaines durant lesquelles il a pratiqué ces vertus les unes après les autres, et en les cumulant.

Programme auquel vous vous êtes astreint avant de concevoir votre spectacle…
Oui, car puisqu’il s’agissait d’un exercice pratique, je ne pouvais pas me contenter de l’envisager intellectuellement. J’ai donc expérimenté, durant treize semaines, ce programme pour l’appréhender le plus intimement possible, pour accumuler des réflexions et des impressions précises qui, lors de la conception du spectacle, ont nourri mon écriture.

« Un exercice de treize semaines que Franklin a lui-même pratiqué et qui a pour but de muscler la vertu. »

Pourquoi avoir demandé à Frédéric Révérend de vous accompagner dans ce processus ?
Je ne voulais pas être l’unique spectateur de ma propre vertu ! Contrairement à Franklin, je ne pratique pas ce programme pour moi-même, mais pour donner naissance à un spectacle. Pour cela, j’avais besoin d’une sorte de confident ou de coach, qui intervienne à l’intérieur du processus d’expérimentation et m’évite de tomber dans les obsessions ou les excès que peut entraîner ce genre d’exercices sur soi-même. Ainsi, chaque dimanche, je m’entretenais avec Frédéric Révérend lors d’une conversation téléphonique filmée au cours de laquelle il m’aiguillonnait sur la semaine écoulée et me donnait quelques consignes en rapport aux enjeux de la nouvelle vertu à aborder.


Les spectacles que vous créez avec La Revue Eclair mêlent souvent plusieurs modes d’expression artistique. Quels matériaux allez-vous utiliser pour ce week-end Franklin ?
Il y aura, d’une part, les entretiens, qui feront partie d’une installation vidéo. Quant au spectacle proprement dit, il s’agira de quatre représentations construites comme des conférences-performances. Chacune d’entre elles présentera le cadre général de l’expérimentation imaginée par Franklin, avant de se concentrer sur l’une des treize vertus envisagée de façon exemplaire et illustrée de façon allégorique.

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat en septembre 2006.


Représentations à 15h et 17h00 les 29 et 30, dans le cadre du festival d’Automne 2007.

Renseignements pratiques
Château de La Roche-Guyon
1 rue de l’Audience
95780 La Roche-Guyon
01 34 79 74 42

www.chateaudelarocheguyon.fr/

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre