La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Séquence Danse

Séquence Danse - Critique sortie Danse Paris Le CENTQUATRE-PARIS
Quelque part au milieu de l’infini d’Amala Dianor. Crédit : Marc Coudrais

MARS ET AVRIL 2018 / le CENTQUATRE-PARIS / Festival

Publié le 23 février 2018 - N° 263

Du 13 mars au 14 avril, le CENTQUATRE-PARIS donne rendez-vous aux amoureux de la danse contemporaine avec pour mots d’ordre hospitalité, curiosité et partage.

La Séquence Danse du CENTQUATRE-PARIS était, à ses débuts, un temps fort autour de la danse. Depuis, Séquence Danse est devenu un festival à part entière, centré sur la danse contemporaine mais toujours dans un souci d’éclectisme. Cette sixième édition ne déroge pas à la règle avec ses dix-neuf spectacles et de nombreuses créations, sans oublier les pièces en cours de plusieurs artistes en résidence proposées gratuitement dans le cadre de C’le chantier. À tout seigneur, tout honneur, c’est Amala Dianor, l’artiste associé de la maison, qui ouvre le bal et présente, outre sa toute nouvelle création Trait d’Union, quatre pièces dont Une, tout juste créée pour Suresnes Cités Danse, et Cellule, un solo pour Nach, la krumpeuse en vogue que l’on retrouve dans cette même édition avec la compagnie de hip-hop Black Sheep. Kaori Ito propose aussi deux spectacles, le très couru Plexus, qu’Aurélien Bory lui a taillé sur mesure, et sa dernière création Robot, l’amour éternel. Séquence Danse alterne d’amples pièces de groupe, comme Auguri d’Olivier Dubois, le syndrome ian de Christian Rizzo, Du Désir d’horizons de Salia Sanou, Même de Pierre Rigal, et la création (B) signé Koen Augustijnen et Rosalba Torres Guerrero, et de petits bijoux comme It’s a match qui réunit Raphaëlle Delaunay et Sylvain Prudhomme, le quintette Les Sauvages de Sylvère Lamotte, Connais-toi toi-même, la performance de Claire Diterzi et Dominique Boivin créée au Sujet à Vif d’Avignon, ou Extended Play, dans lequel l’artiste visuelle Daniela Bershan et le chorégraphe Ula Sickle entreprennent de « rêver le futur de la pop », après avoir déjà créé ensemble le formidable Kinshasa Electric.

Surprise, surprises

La surprise sera probablement au rendez-vous avec des inclassables très séduisants. À commencer par la reprise de May B, chef-d’œuvre de Maguy Marin créé en 1981, joué plus de 700 fois à travers le monde. La pièce est ici recréée et transmise par Maguy Marin et Lia Rodriguez (artiste internationale associée au CENTQUATRE-PARIS) à des élèves de son Ecole libre de danse de La Maré, une favela de Rio de Janeiro. À suivre également, la pièce mosaïque du chorégraphe libanais Omar Rajeh, Beytna. Autour du rituel familial du repas du dimanche, Omar Rajeh invite trois confrères, en l’occurrence le Togolais Anani Dodji Sanouvi, le Japonais Hiroaki Umeda, le Flamand Koen Augustijnen, et un invité surprise de Paris, auxquels se joignent le Trio Joubran et le percussionniste Youssef Hbeisch. Ils partageront chants, danses mais aussi le repas confectionné par la mère d’Omar Rajeh, auquel seront conviés les spectateurs ! Enfin, le CENTQUATRE-PARIS vous invite aussi à danser dans des ateliers et des sessions d’impros, sans oublier le Bal Pop’.

 

Agnès Izrine

A propos de l'événement

Séquence Danse
du Mardi 13 mars 2018 au Samedi 14 avril 2018
Le CENTQUATRE-PARIS
5 rue Curial 75019 Paris.

Tél. 01 53 35 50 00.


Séquence Danse est aussi hors les murs : au Centre Culturel Jean Houdremont de La Courneuve, au Théâtre Louis Aragon Scène Conventionnée Danse de Tremblay, au Musée national de l’Immigration, à l’Espace 1789 de Saint-Ouen, à La Villette, au Théâtre de la Ville Les Abbesses.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse