La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Insaisissable Kaori Ito !

Insaisissable Kaori Ito ! - Critique sortie Danse CHATILLON Théâtre de Châtillon
Crédit : Dylan Piaser Robot, l’amour éternel, nouveau solo de Kaori Ito.

MARS ET AVRIL 2018 / Robot, l’amour éternel / Embrase-moi / En tournée / chor. Kaori Ito

On pourrait la croire docile, interprète virtuose collant aux styles, dès qu’il le faut, des Decouflé, Platel, Preljocaj… Il n’en est rien, Kaori Ito est du bois dont on fait les rebelles, une âme troublante et créative à l’excès.

L’amour et la mort sont des thèmes qui semblent revenir dans l’œuvre encore naissante de Kaori Ito. La chorégraphe vient de créer son nouveau solo, Robot, l’amour éternel, après le duo intimiste dansé avec son père. Ici, l’inanimé est au cœur de sa recherche, avec cependant toujours une attention portée à une certaine virtuosité du corps, qu’elle exploite dans des mouvements rapides, jouant sur l’articulation et la désarticulation. Sur son plateau-estrade, son corps à découvert apparaît et disparaît pour mieux dévoiler la présence de bribes de corps, comme échappés d’une mue. Peuplée de métaphores, de peaux qui glissent, d’humanité en transformation, voici une expérience qui fait de Kaori Ito une danseuse insaisissable.

Performance hautement sensible

Elle a créé parallèlement une performance, reliée ici encore à son histoire personnelle, voire intime, en duo avec son compagnon Théo Touvet. Ce surdoué des sciences devenu maître ès cirque s’est plongé corps et âme dans l’impudique proposition de Kaori : travailler sur ses propres amours, sous forme d’un journal de bord en corps à corps l’un avec l’autre. Le circassien a apporté son objet fétiche, la roue Cyr, pour de vibrantes imbrications physiques. L’ensemble dévoile les blessures secrètes, parle d’amour et de sensualité, ouvre et ferme des cicatrices avec autant d’indécence que d’humour. Embrase-moi porte bien son titre, et offre au spectateur une parenthèse ambiguë entre délicatesse et brutalité, soit tout le portrait de Kaori Ito ! Et, à y réfléchir, pas si éloignée que ça de la Religieuse à la fraise qu’elle incarnait avec Olivier Martin-Salvan…

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Robot, l’amour éternel 
du Vendredi 9 mars 2018 au Vendredi 9 mars 2018
Théâtre de Châtillon
3 rue Sadi Carnot, 92320 Châtillon

à 21h. Tél. : 01 55 48 06 90.


La Ferme du Buisson, allée de la ferme, 77186 Noisiel. Les 27 et 28 mars 2018 à 20h45.Tél. : 01 01 64 62 77 00.


Le CentQuatre, 5 rue Curial, 75019 Paris. Du 3 au 7 avril 2018 à 19h. Tél. : 01 53 35 50 00.


Théâtre de Saint-Quentin, 3 place Georges Pompidou, 78180 Montigny-le-Bretonneux. Les 25 et 26 mai 2018 à 20h30. Tél. : 01 30 96 99 00.


Embrase-moi : Ménagerie de Verre, 12 rue Léchevin, 75011 Paris. Les 30 et 31 mars 2018. Tél : 01 43 38 33 44. Klap, Maison pour la Danse, 5 avenue Rostand, 13003 Marseille. Le 19 avril 2018 à 20h. Tél. : 04 96 11 11 20.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse