La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

Secession Orchestra et Clément Mao–Takacs, Suzana Bartal, Quatuor Armida, Doulce Mémoire : L’Italie s’invite à l’auditorium du Louvre

Secession Orchestra et Clément Mao–Takacs, Suzana Bartal, Quatuor Armida, Doulce Mémoire :  L’Italie s’invite à l’auditorium du Louvre - Critique sortie Classique / Opéra Paris
La pianiste Suzana Bartal sur les pas de Marie d’Agoult et Liszt en Italie, samedi 12 octobre à 16h à l’auditorium du Musée du Louvre.

dossier
TEMPS FORTS / MUSEE DU LOUVRE

Publié le 21 septembre 2019 - N° 280

Les meilleurs artistes investissent le Louvre et sa pyramide, le temps de 23 concerts qui nous emmèneront du Piémont jusqu’aux Pouilles.

Dans le prolongement de sa grande rétrospective Léonard de Vinci, le Louvre continue de fêter les cinq cents ans de la disparition du maître par une série de concerts consacrés aux joyaux du répertoire musical transalpin. À la tête de son jeune Secession Orchestra, le chef Clément Mao–Takacs ouvre en fanfare cette saison italienne avec quelques œuvres emblématiques de deux compositeurs tombés sous le charme de la péninsule : Stravinsky et Mendelssohn. La pianiste Suzana Bartal prend sa suite en partant sur les traces de Liszt et Marie d’Agoult, le temps d’un récital autour des Années de Pèlerinage. Qui peut se targuer d’avoir entendu le quatuor de Verdi à la scène ? En programmant cette rareté absolue et en la confiant aux crins frémissants du jeune Quatuor Armida, le Louvre donne au public parisien le rare plaisir de goûter l’unique incursion chambriste de l’auteur d’Aïda.

Bouquet bariolé de sonates

Autre rareté au concert : le programme que l’ensemble Doulce Mémoire et son chef le malicieux Denis Raisin Dadre ont composé sur les pas de celui qui fut l’un des plus grands virtuoses de son temps à la lira da braccio, le peintre de la Joconde lui-même ! Ils sont claveciniste, violoniste, gambiste, et l’un comme l’autre illustre le renouveau des interprètes de musique baroque.  Partant de quelques pages de Scarlatti, Justin Taylor invite ses partenaires du Consort à le rejoindre pour un bouquet bariolé de sonates en trio qui convoquent Corelli, Vivaldi, et Avison. Jusqu’à la mi-mai, les occasions seront nombreuses d’assister à des évocations musicales de l’Italie, du spirituel à l’iconoclaste. Et enfin, dès le printemps, des sculptures de Donatello à Michel-Ange prendront le relai des œuvres de Léonard de Vinci, le temps d’une exposition intitulée « Le Corps et l’âme ».

Julien Hanck

A propos de l'événement

Secession Orchestra et Clément Mao–Takacs, Suzana Bartal, Quatuor Armida, Doulce Mémoire : L’Italie s’invite à l’auditorium du Louvre
du Mercredi 25 septembre 2019 au Vendredi 15 mai 2020

Auditorium du Louvre, Musée du Louvre, 75001 Paris

Tél. : 01 40 20 55 00


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra