La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Entretien

Rocio Marquez & Fahmi Alqhai : « Dialogos de viejos y nuevos sones »

Rocio Marquez & Fahmi Alqhai : « Dialogos de viejos y nuevos sones » - Critique sortie Jazz / Musiques Nîmes Théâtre de Nîmes
L’artiste andalouse Rocio Marquez, au Café de la Danse avec le projet Dialogos. © Crédit : Javier Diaz de Luna

BAROQUE & FLAMENCO / CAFE DE LA DANSE PARIS / THEATRE DE NIMES

Publié le 19 décembre 2018 - N° 272

Voisins à la ville, les Andalous Rocio Marquez et Fahmi Alqhai tournent depuis quelques années avec un projet ambitieux mariant viole de gambe et voix, musique baroque et rythmes flamencos. Une rencontre lauréate du prix de l’innovation de la Biennale de Flamenco de Séville il y a 2 ans, qui continue de faire vibrer nos âmes au-delà des genres. Conversation avec Rocio Marquez, artiste curieuse et engagée, et immense voix.

« Dialogos de viejos y nuevos sones » (Viavox / L’Autre Distribution) sorti l’an dernier est un disque et un spectacle assez osés.

Rocio Marquez : C’est un projet qui se veut particulier ! La rencontre entre baroque et flamenco a pu se faire car chacun a fait la moitié du chemin vers l’art de l’autre, le gambiste Fahmi Alqhai depuis le baroque, moi depuis le flamenco. Sans être experte, j’ai toujours aimé les musiques baroques, mais les codes y sont très différents et très forts : indépendamment du timbre, il faut trouver les territoires communs qui permettent d’établir cette conversation artistique, par exemple au travers du contrepoint mais aussi des paroles, en choisissant des textes anciens et quelques contemporains, dont je puisse m’emparer par l’émotion.

« J’ai envie que mon regard soit personnel, qu’il génère quelque chose d’inédit. »

Ces deux musiques portent le poids de traditions puissantes difficiles à transgresser. Comment conciliez-vous respect et appropriation ?

Rocio Marquez : Quand je chante une musique, même des plus traditionnelles, il me semble nécessaire qu’elle passe par mon filtre. Notre époque fonctionne à l’imitation, moi j’ai envie que mon regard soit personnel, qu’il génère quelque chose d’inédit. Je ne crains pas la rencontre des cultures du passé et du présent, cet éternel débat entre les conservateurs du flamenco et les modernistes. En fait, cet art a à la fois besoin des lignes conservatrice et actuelle pour perdurer, pour développer toute sa palette de couleurs. La tradition, c’est pour moi un magnifique point de départ, pas une fin en soi. Je ne cherche pas à faire plaisir à tout le monde, mais recherche ce qui me comble artistiquement, c’est une démarche plus sincère.

Comment vous présenteriez-vous à quelqu’un qui ne connaît pas votre musique ?

Rocio Marquez : J’ai toujours mille projets sur le feu, c’est ça qui me plaît : musique classique, contemporaine, flamenco, ancienne… En ce moment je tourne avec la troupe baroque de Dialogos, le flamenco moderne de l’album « Firmamento » (Viavox / L’Autre Distribution), et je travaille sur un nouveau projet, « Visto en el jueves« , relecture du flamenco puro avec le guitariste Cano et le percussionniste Agustin Diassera, déjà présent sur Dialogos. Je ne m’identifie pas à une étiquette précise : ce que je fais, c’est chanter. Et il s’avère que c’est surtout du flamenco !

Propos recueillis par Vanessa Fara

A propos de l'événement

Rocio Marquez & Fahmi Alqhai : « Dialogos de viejos y nuevos sones »
du Dimanche 13 janvier 2019 au Dimanche 13 janvier 2019
Théâtre de Nîmes
1 Place de la Calade, 30000 Nîmes

à 18 h (Dialogos). Festival de Flamenco de NÎmes. Places : 9 à 22 €. Tél. 04 66 36 65 10.


L’Archipel, Scène Nationale de Perpignan, avenue Général Leclerc, 66000 Perpignan. Mercredi 30 janvier à 20h30 (récital). Tél. 04 68 62 62 00. Places : 13 à 26 €.


Café de la Danse, 5 passage Louis-Philippe, 75011 Paris. Mercredi 13 février à 20h (Dialogos). Tél 01 47 00 57 59. Places : 25€.


Et aussi : le 1er février à Limoges, le 6 à Hagueneau, le 23 mai à Vaux-en-Velin, et avec l’Orchestre Symphonique Divertimento le 4 juin à Saint-Michel-sur-Orge, le 7 à Stains, le 10 à la Philharmonie de Paris.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques