La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Rituel pour une métamorphose

Rituel pour une métamorphose - Critique sortie Théâtre Paris Comédie-Française
Crédit Photo : Cosimo Mirco Magliocca Légende : Rituel pour une métamorphose, à la Comédie-Française.

Critique
Comédie-Française / de Saadallah Wannous / mes Sulayman Al-Bassam

Publié le 2 juin 2013 - N° 210

Rituel pour une métamorphose, de Saadallah Wannous, fait son entrée au répertoire de la Comédie-Française. Servie par une mise en scène tout en finesse de Sulayman Al-Bassam, cette fable engagée explore la question de la liberté individuelle. Une réussite.   

Créé en avril dernier au Théâtre du Gymnase, dans le cadre de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture, Rituel pour une métamorphose est la première pièce de langue arabe à entrer au répertoire de la Comédie-Française (le texte français, signé par Rania Samara, est disponible aux éditions Actes Sud–Papiers). Un acte fort à travers lequel Muriel Mayette, l’administratrice générale de l’institution tricentenaire, entend non seulement faire mieux connaître l’un des auteurs phares du théâtre de langue arabe, mais également nous amener à porter un autre regard sur une culture souvent déconsidérée*. C’est donc l’une des dernières pièces du Syrien Saadallah Wannous (1941-1997) que le talentueux metteur en scène koweïtien Sulayman Al-Bassam crée sur le plateau de la Salle Richelieu. Une pièce ambitieuse, politique qui, sous des accents de fable au réalisme teinté de poésie, fait sonner un appel vibrant et contemporain à la transgression, à la liberté individuelle. Nous voilà donc transporté dans le Damas des années 1860. La femme du prévôt des notables sort du chemin qui a été tracé pour elle pour embrasser l’existence de courtisane. Cet acte de subversion fait trembler les fondations d’une société machiste et hiérarchisée.

Un magnifique destin de femme

Centré sur le destin de cette figure de femme éclatante (remarquablement interprétée par Julie Sicard, aux côtés notamment de Sylvia Bergé, Denis Podalydès, Thierry Hancisse, Nâzim Boudjenah – qui compose un personnage d’une densité frappante), Rituel pour une métamorphose fait apparaître, en parallèle, diverses formes de transformations et d’affranchissements personnels. Affirmation de son homosexualité, changement de vie spirituelle, ouverture aux élans du désir et de l’amour… A travers cette fable révélant un passé allégorique, l’auteur syrien porte un éclairage très touchant sur les trajectoires d’êtres tiraillés entre l’ordre social auquel ils se sont toujours soumis et les débordements de leur vérité intime. Touchant, le regard que Sulayman Al-Bassam porte sur cette pièce et sur ses personnages l’est tout autant. D’une rigueur et d’une exigence exemplaires, le metteur en scène ne verse jamais dans l’ironie ou l’anecdotique. Il porte haut les messages émancipateurs du texte, dessine une représentation aux lignes fines, claires, sensibles. Tout cela est très beau et d’une grande intelligence.

Manuel Piolat Soleymat

* Lire l’interview de Muriel Mayette et Sulayman Al-Bassam, La Terrasse n° 209, mai 2013.

A propos de l'événement

Rituel pour une métamorphose
du Samedi 18 mai 2013 au Jeudi 11 juillet 2013
Comédie-Française
Place Colette, 75002 Paris
Du 18 mai au 11 juillet 2013. En alternance. Matinées à 14h, soirées à 20h30. Durée de la représentation : 2h15. Tél. : 0825 10 16 80 (0,15 € la minute). www.comedie-francaise.fr
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre