La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Critique

Rayahzone

Rayahzone - Critique sortie Danse Suresnes Théâtre Jean Vilar
Crédit : Ali Thabet Légende : Hèdi Thabet incarne la Mort dans Rayahzone.

Théâtre Jean Vilar
Conception Ali et Hèdi Thabet

Publié le 1 octobre 2012 - N° 202

Une œuvre de gestes et de voix, où le souffle et le mouvement se mêlent et portent trois danseurs dans un voyage inspiré et mystérieux.

D’abord le lieu, comme une cour intérieure, une ruelle étroite, une impasse où sommeillent les ombres. Les murs sont décrépis, un semblant d’échafaudage supporte une façade. Mais déjà une rumeur se fait sentir et l’espace inhabité prend vie à mesure que retentit le chant soufi : des souffles et des voix qui s’emmêlent et donnent une profondeur à l’espace, une épaisseur au calme apparent du site. Les cinq chanteurs et musiciens laissent derrière eux une atmosphère mystérieuse, presque mystique, portée par le répertoire soufi tunisien. Avec eux débarquent trois hommes dont les attitudes tranchent avec la ligne lancinante des voix : ils abordent le plateau chacun à leur façon, posément, obscurément ou follement.

Rayah, comme une errance, un voyage

Les frères Ali et Hèdi Thabet ont réussi à travers cette collaboration à poser un véritable univers : ni vraiment chorégraphique, ni tout à fait circassien, le travail n’a pas la prétention de révolutionner les écritures. Pourtant, il émane de cette pièce une magnifique unité, autour du mouvement, des flux et de la circulation entre danse, acrobatie et musique. On se laisse alors facilement porter, voire transporter, par les élans des corps et par la transe. L’espace se transforme via les acrobaties au sol ou sur les toits, balayant nos repères quant aux lois de la gravité et aux possibilités du corps. Au final, c’est une poésie toute singulière qui s’échappe et illumine cette zone d’errance, comme une parenthèse tournée vers l’harmonie.

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Rayahzone
du Vendredi 19 octobre 2012 au Dimanche 21 octobre 2012
Théâtre Jean Vilar
16 place Stalingrad, 92150 Suresnes
Les 19 et 20 octobre 2012 à 21h, le 21 à 17h. Tel : 01 46 97 98 10.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse