La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Partage de midi

Partage de midi - Critique sortie Théâtre Strasbourg Théâtre National de Strasbourg
Eric Vigner, metteur en scène de Partage de midi. Crédit : Alain Fonteray

Théâtre national de Strasbourg / de Paul Claudel / mes Eric Vigner

Publié le 26 septembre 2018 - N° 269

Le metteur en scène Eric Vigner poursuit son triptyque amoureux avec Partage de midi de Paul Claudel. Une création interprétée par Stanislas Nordey, Alexandre Ruby, Mathurin Voltz et Jutta Johanna Weiss.

Il y a eu Tristan* en 2014, adaptation de Tristan et Yseult à travers laquelle Eric Vigner traitait des élans amoureux dans l’âge de la jeunesse. Il y aura, prochainement, Le Vice-Consul de Marguerite Duras, proposition qui regardera, elle, du côté du monde de la fin de vie et des fantômes. Mais en cette rentrée, au Théâtre national de Strasbourg, c’est Partage de midi (dans la première version de la pièce, datant de 1906) que crée l’ancien directeur du Centre dramatique national de Lorient, ouvrant le deuxième volet de son cycle sur les rituels d’amour et de mort. Un spectacle comme au milieu du gué qui traite de l’âge adulte et propose, ainsi que l’explique le metteur en scène, un voyage initiatique.

Les mystères d’une grande écriture

« Vouloir mettre en scène Partage de midi, déclare Eric Vigner, c’est approcher le mystère que sous-tend l’écriture de cette œuvre qui prend sa source dans un sentiment très personnel lié à l’abandon, au mystère de la création, de l’amour, de la mort, de la femme. » Dans la pièce de Claudel – inspirée de la propre vie de l’auteur – trois hommes sont amoureux de la même femme : Ysé. Quatuor de corps, de voix, d’êtres à l’aura poétique et singulière, Partage de midi est l’œuvre qui a guidé le metteur en scène vers le théâtre, lorsqu’il avait 17 ans. Cette nouvelle création est donc, pour lui, un rendez-vous plus que particulier. Un rendez-vous pour lequel il a cherché à rendre compte des mouvements d’un texte qui, loin de renvoyer à une pensée linéaire, composent « un parcours de sensations physiques, kinesthésiques ».

Manuel Piolat Soleymat

* Texte publié aux Editions Les Solitaires Intempestifs.

A propos de l'événement

Partage de midi
du Vendredi 5 octobre 2018 au Vendredi 19 octobre 2018
Théâtre National de Strasbourg
1 avenue de la Marseillaise, 67000 Strasbourg

Salle Koltès. Du 5 au 19 octobre 2018. Du lundi au samedi à 19h. Relâche les dimanches 7 et 14 octobre. Tél. : 03 88 24 88 24. www.tns.fr.


Egalement du 13 au 15 novembre 2018 à La Comédie de Reims, du 12 au 19 décembre au Théâtre national de Bretagne, du 29 janvier au 16 février 2019 au Théâtre de la Ville à Paris.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre