La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Le Cœur cousu

Le Cœur cousu - Critique sortie Théâtre Béthune La Comédie de Béthune
Le Cœur cousu, épopée débridée et fantasque par le Théâtre de la Licorne. Crédit photo : DR

Comédie de Béthune / d’après le roman de Carole Martinez
/ adaptation, mes et scénographie Claire Dancoisne

Claire Dancoisne adapte Le Cœur cousu, de Carole Martinez. Les comédiens et les marionnettes du Théâtre de la Licorne s’emparent avec un talent enthousiasmant de cette épopée débridée et fantasque.

Hériter la boîte mystérieuse que l’on reçoit quand on devient femme, l’enterrer après y avoir enfermé ses espoirs, la laisser à l’abri des convoitises le temps qu’ils se transforment en don, la déterrer et l’ouvrir… Frasquita obéit à la tradition et trouve dans le coffret magique le talent que le destin lui a réservé : celui de la couture. Des fils, des aiguilles, et l’art d’embellir en brodant et de ressusciter en recousant. Un cœur rendu à la madone, l’âme ravaudée de l’homme à l’oliveraie, le coq de combat remis sur ses ergots grâce aux aiguilles inspirées, le visage recomposé du combattant pour la liberté : telles sont les œuvres que réalise Frasquita, avec la naïveté du génie, que la grâce exempte de tout effort. Mais Frasquita ne parvient pas à réparer l’âme malade de son mari : comme elle ne veut pas demeurer la poule de l’homme qui se prend pour un poulet, elle prend ses enfants sur le dos et file droit vers la mer et ses promesses infinies.

Entre animé et inanimé, réalisme et poésie

Claire Dancoisne réussit un remarquable travail d’adaptation du roman de Carole Martinez, l’élaguant pour en conserver l’essentiel : cette petite bonne femme têtue et obstinée, généreuse et un peu sauvage, courageuse et fière. Sans doute y a-t-il quelque chose de Claire Dancoisne dans cette Frasquita accrochée à son étoile, capable de miracles de beauté et de vie avec quelques bouts de ficelles et des morceaux de n’importe quoi, composant un grand tout harmonieux. Le spectacle est à l’image de son héroïne : émouvant et drôle, surprenant et naïf, emporté et pétillant. Le magnifique travail d’Anne Bothuon et Martha Romero, créatrices des puppets et des masques, allège la matière habituelle des spectacles de Claire Dancoisne et invente d’arachnéennes images, comme si de malicieuses bestioles étaient venues s’installer dans le fonds métallique de ce foutoir poétique (qu’exploitent encore des chiens délirants et des poussins désopilants). Les images créées sont stupéfiantes de beauté et semblent un patchwork matelassé de Goya et de Bacon. Le rythme ne laisse jamais l’émotion se dissoudre ni l’étonnement se lasser. Les comédiens et manipulateurs du Théâtre de la Licorne offrent à celle qui les dirige un talent à la mesure de ses ambitions et de ses exigences.

Catherine Robert

 

A propos de l'événement

Le Cœur cousu
du Mardi 10 février 2015 au Dimanche 17 mai 2015
La Comédie de Béthune
Rue du 11 Novembre, 62400 Béthune, France

à 20h. Tél. : 03 21 63 29 19. Du 1er au 11 avril au Volcan, scène nationale du Havre ; le 12 mai à la Condition publique à Roubaix. Les 16 et 17 mai au Mouffetard - Théâtre des arts de la marionnette, dans le cadre de la Biennale des arts de la marionnette. Spectacle vu au Bateau feu, scène nationale de Dunkerque. Durée : 1h30


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre