La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien / Céline Gallet 

Le Centre Chorégraphique National de Rennes au cœur du Off 2019

Le Centre Chorégraphique National de Rennes au cœur du Off 2019 - Critique sortie Avignon / 2019 Avignon Avignon Off. Collège de la Salle
Crédit : Yann Peucat Bouside Ait Atmane, Iffra Dia, Johanna Faye, Linda Hayford, Saïdo Lehlouh, Ousmane Sy

Entretien Céline Gallet

Publié le 23 juin 2019 - N° 278

Les six chorégraphes nouvellement nommés à la direction du CCN de Rennes ont tenu à maintenir leur souhait de participer au Off, et même à l’étoffer. Une démarche qui en dit long sur leur façon d’aborder leur collectif FAIRE-E, co-dirigé par Marion Poupinet et Céline Gallet.

La question du collectif est au cœur du projet du CCN. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

Céline Gallet : Que ses membres sont responsables les uns des autres, pour le meilleur et pour le pire ! Avignon a participé à cette réflexion, car quand il nous a manqué un lieu sur les six spectacles à présenter, ils se sont positionnés en disant : soit on y va tous, soit on n’y va pas. Ils sont complémentaires et différents, et dans leurs différences s’expriment les danses hip hop d’aujourd’hui et de demain. Accéder à l’ensemble de ces œuvres, c’est découvrir une cohérence dans les façons d’aborder la gestuelle ou de travailler la technique. Ils ne sont pas tous au même moment de leur parcours, mais ont des expériences qui se complètent. On aura toujours une ressource chez l’un ou l’une d’entre eux qui fera avancer le projet.

« Ils sont complémentaires et différents, et dans leurs différences s’expriment les danses hip hop d’aujourd’hui et de demain. »

Il y a concrètement une génération d’écart entre eux…

C. G. : Oui, Iffra Dia a 50 ans, et Linda Hayford en a 30. Nous possédons la mémoire de ce qui a été le démarrage d’une danse, devenue une matière artistique à part entière. Ousmane Sy a bénéficié des apports des années 1980. Puis Saïdo Lehlouh des années 2000 avec un retour au battles, à l’underground, mais avec un accès au numérique. La génération qui démarre avec lui se poursuit avec Johanna Faye, Bouside Ait Atmane et Linda. Elle s’est complètement affranchie de l’héritage qu’ont pu avoir les deux premiers, et ne se pose plus la question de savoir si elle a envie de faire des battles, des clips, de la scène, de la création, de l’événementiel. Elle a déjà fait dans sa tête un tour à 360° des possibilités de son métier.

Est-ce visible dans le choix des pièces ?

C. G. : Exactement. Shapeshifting est le démarrage de la recherche de Linda sur la métamorphose animale. Iffra en solo retrace comment il s’est construit dans sa danse, une première création qui date de 2011. Bouside donne R1R2START qui traite des jeux vidéo et des résonnances avec la danse hip hop. Afastado Em est le premier projet où Johanna Faye s’est affranchie de la co-écriture avec Saïdo, sur la question de la femme. Saïdo reprend Wild Cat qui date de 2012, un projet autour du b-boying et qui se nourrit des interprètes avec une distribution à géométrie variable. Ousmane continue quant à lui de pousser sa recherche autour des énergies des danses de clubs et de la house dance, et le travail qu’il mène avec les danseuses de Paradox-sal a aussi démarré en 2012.

 

Propos recueillis par Nathalie Yokel

A propos de l'événement

R1R2START de Bouside Ait Atmane.
du Vendredi 5 juillet 2019 au Jeudi 25 juillet 2019
Avignon Off. Collège de la Salle
1-3 place Pasteur

à 12h30, relâches les 8, 15 et 22 juillet. Tél. : 04 65 00 02 33.


La Manufacture, 2 rue des Ecoles


Wild Cat de Saïdo Lehlouh, avec en alternance Shapeshifting de Linda Hayford et Hors jeux ! d’Iffra Dia à 11h40, Queen Blood d’Ousmane Sy à 13h40,


Afastado Em de Johanna Faye à17h40. Du 15 au 24 juillet 2019, relâche le 18 juillet. Tél. : 04 90 85 12 71.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes