La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

L’Autre Monde ou les Etats et Empires de la Lune texte de Savinien de Cyrano de Bergerac / adaptation et mes de Benjamin Lazar

L’Autre Monde ou les Etats et Empires de la Lune texte de Savinien de Cyrano de Bergerac / adaptation et mes de Benjamin Lazar - Critique sortie Théâtre Paris Athénée Théâtre Louis-Jouvet
© Nathaniel Baruch Benjamin Lazar dans L’Autre Monde ou les Etats et Empires de la Lune.

texte de Savinien de Cyrano de Bergerac / adaptation et mes de Benjamin Lazar

Publié le 26 septembre 2019 - N° 280

Quelle saveur exquise quand s’offrent à nouveau la belle intelligence de Benjamin Lazar, son attention au texte et au sens, à la musique et au geste ! Retrouvailles avec son Cyrano avant de découvrir, en octobre, Maldoror.

Benjamin Lazar et les musiciens de l’ensemble La Rêveuse, Florence Bolton et Benjamin Perrot, reprennent leur interprétation des textes de Cyrano de Bergerac – le vrai ! – auquel ils ôtent le costume assagi dont l’a affublé, non sans talent, Edmond Rostand. Amoureux frustré de l’inaccessible Roxane qu’il suit jusqu’au couvent pour y mourir, le Cyrano que la postérité théâtrale a immortalisé n’est que l’ombre du falot Christian. Mais quand on préfère l’original à la copie et que l’on exhume les textes aussi extraordinaires que les voyages qu’ils décrivent, on découvre un gaillard infiniment plus audacieux ! Car Savinien ne se contente pas de soutenir les thèses hérétiques des coperniciens et celle de Giordano Bruno, qui brûla pour avoir clamé l’infinité de l’univers et la pluralité des mondes, il ose aussi vanter les vertus dormitives des chatouilles des jouvenceaux et le plaisir que l’on peut prendre, quand on est un garçon, à être considéré comme la femelle d’un autre !

Brillantissime !

Usant de la facture qu’il a fait sienne (éclairage à la bougie, instruments d’époque, parler du Grand Siècle) pour rendre au texte l’environnement culturel de sa genèse, Benjamin Lazar incarne le récit du sidereus nuncius avec un sidérant talent ! L’harmonie chromatique, la complicité avec les musiciens, compagnons plutôt qu’accompagnateurs du jeu, l’aisance virevoltante du comédien, l’économie et la justesse de chaque geste, de chaque mimique, la souplesse des sauts et gambades : tout concourt à composer un spectacle aussi allègre qu’ingénieux. On entend parfaitement le texte de Cyrano et on se plait à pérégriner en sa compagnie entre exploration canadienne et découverte des mœurs et représentations des habitants de la Lune. L’esprit de tolérance et la prescience écologique de ce philosophe-ethnographe, qui suggère que les choux sont nos frères et que la balladodiffusion serait une invention fort utile pour entendre la beauté des textes que l’on s’épuise à lire, sont jouissifs ! Benjamin Lazar les fait siens avec une pétillante jubilation, largement communicative. Le démon de Socrate, les fantômes des libertins véritables (ceux des manuscrits clandestins, qui, comme les écrits de Cyrano, circulèrent sous le manteau pour échapper aux foudres inquisitoriales), les éclats de rire des esprits forts, la joyeuse humeur de ceux qui raillaient l’étroitesse d’esprit des prétendus locataires du ciel : tous semblent convoqués à ce banquet spirituel et folâtre, où l’on est heureux d’être invité pour un soir !

 

Catherine Robert

A propos de l'événement

L’Autre Monde ou les Etats et Empires de la Lune
du Mercredi 25 septembre 2019 au Samedi 12 octobre 2019
Athénée Théâtre Louis-Jouvet
square de l’Opéra Louis-Jouvet, 7 rue Boudreau, 75009 Paris.

Le mardi à 19h ; du mercredi au samedi à 20h. Tél. : 01 53 05 19 19. Durée : 1h40.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre