La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon / 2024 - Entretien / Mohamed El Khatib

« La vie secrète des vieux », Mohamed El Khatib s’attaque à la thématique de l’amour et de la sexualité chez les seniors

« La vie secrète des vieux », Mohamed El Khatib s’attaque à la thématique de l’amour et de la sexualité chez les seniors - Critique sortie Avignon / 2024 Villeneuve-lès-Avignon Festival d'Avignon. La Chartreuse
Mohamed El Khatib, concepteur de La vie secrète des vieux CR : Yohanne Lamoulère

La Chartreuse / texte et mise en scène de Mohamed El Khatib

Publié le 3 juin 2024 - N° 323

Mohamed El Khatib aime éclairer les invisibles et les tabous. Avec La vie secrète des vieux, il s’attaque à la thématique de l’amour et de la sexualité chez les seniors dans un spectacle où les vieux, comme il dit, investissent la scène.

« Beaucoup de vieux ont les mêmes désirs qu’à 20 ans »

Comment vous est venue cette idée de parler de l’amour chez les seniors ?

Mohamed El Khatib : Au moment du Covid, je travaillais en résidence dans un Ehpad à Chambéry. Et j’ai remarqué que dans les Ehpads, les artistes travaillent en général sur la perte d’autonomie, ou de mémoire. J’ai voulu prendre les choses à rebours et interroger le vivant, la vitalité, le désir.

C’est, dites-vous, une question tabou…

M.El K. : Personnellement, je n’ai pas envie non plus d’entendre parler ou de m’imaginer la vie sexuelle de mes parents ! Mais au niveau institutionnel, oui, c’est sûr qu’on est dans le déni. On ne veut pas savoir et on ne met rien en place pour que les vieux puissent s’aimer. Hormis deux Ehpads, tous ceux où je suis allé n’ont pas de chambre conjugale.

Comment avez-vous procédé pour investiguer cette thématique ?

M.El K. : Les vieux se confient très librement, sont moins dans la représentation. J’ai donc choisi arbitrairement d’interroger des personnes au-dessus de 75 ans, et jusqu’à 102 ans. La vieillesse est un territoire inégal. J’ai voulu rencontrer des gens issus de différents milieux, on n’a pas le même âge selon sa classe sociale, le travail qu’on a fait, etc. J’ai profité de mes résidences en Ehpads, et j’ai aussi passé des petites annonces dans les journaux des villes où je me déplaçais pour mener des entretiens.

« Le spectacle est pour moi une sorte de manifeste sur le désir et la vitalité dans la vieillesse. »

Qu’avez-vous découvert sur la question ?

M.El K. : Je pensais, un peu comme tout le monde, que la vieillesse était une période de retrait. Et j’ai rencontré des gens pleins de désirs, de vitalité, d’inventivité, qui créent un autre rapport au temps, d’autres façons de faire l’amour. Certains ne veulent plus en être, surtout les hommes avec la perte de l’érection. Mais beaucoup me disent qu’ils ont les mêmes sentiments et les mêmes désirs qu’à 20 ans. Puis ajoutent à la fin : « Surtout, ne le dites pas à mes enfants, ils ne sont pas au courant ».

Comment allez-vous mettre ces paroles en scène ?

M.El K. : On ne veut pas entendre parler de la vieillesse quand on est jeune, et quand on est vieux, on ne veut pas embêter les autres. La vieillesse est un angle mort de notre société. Puisque je n’ai pas envie de parler à leur place, des vieux seront sur scène, avec une aide-soignante. Ils racontent leurs expériences, et aussi un peu celle des autres. Nous avons perdu Georges Mac Briar dans l’aventure, qui avait 102 ans, mais nous ferons entendre sa parole. Le spectacle est pour moi une sorte de manifeste sur le désir et la vitalité dans la vieillesse.

A propos de l'événement

La vie secrète des vieux
du jeudi 4 juillet 2024 au vendredi 19 juillet 2024
Festival d'Avignon. La Chartreuse
58 rue de la République, 30404 Villeneuve-lès-Avignon

à 18h. Relâche les 6,10,14 et 18 juillet.  Tel : 04 90 14 14 14. Durée : 1h10.

x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes