La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Agenda

La Cantatrice chauve

La Cantatrice chauve - Critique sortie Avignon / 2011

Publié le 10 juillet 2011

Membre fondateur de la compagnie Solentiname, Augustin Bécard présente La Cantatrice chauve, d’Eugène Ionesco, à la Caserne des Pompiers. Une ode à l’incongruité.

Dans La Cantatrice chauve, Eugène Ionesco cherche à débusquer l’incongruité du quotidien et du langage. « Le comique, c’est de l’insolite pur, déclarait l’auteur d’origine roumaine. Rien ne me paraît plus surprenant que le banal ; le surréel est là, à la portée de nos mains, dans le bavardage de tous les jours. » En s’emparant de la première pièce du dramaturge, écrite en 1950, le metteur en scène Augustin Bécard vise à faire surgir la poésie qui naît de la réunion de divers univers : absurde, excentricité, mais aussi onirisme et surréalisme. « L’ensemble du spectacle est pensé comme une partition musicale à part entière, avec ses changements de rythme, ses ruptures et ses silences », explique-t-il. Sous sa direction, comédiens et musiciens composent « un théâtre physique où des corps profondément engagés sont porteurs d’une dramaturgie ». Un théâtre non psychologique, qui compose une véritable « ode à l’incongruité ».
 
M. Piolat Soleymat


Avignon Off. La Cantatrice chauve, d’Eugène Ionesco ; mise en scène d’Augustin Bécard. Du 7 au 26 juillet 2011 à 15h. Relâches les 14 et 21 juillet. Caserne des Pompiers, 116, rue de la Carreterie. Tél. : 04 90 84 11 52.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes