La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Entretien / Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault

Je t’ai rencontré par hasard

Je t’ai rencontré par hasard - Critique sortie Danse Paris Folies Bergère
Crédit : Pascal Elliott Légende : Le couple Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault.

Folies Bergère
Chor. Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault, couple sur scène et à la ville.

Publié le 9 février 2016 - N° 239

La nouvelle création de Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault retrouve les artistes sous la forme du duo, dans une poétique du quotidien qu’ils nous dévoilent aujourd’hui.

Qu’avez-vous traversé, à travers les précédents projets qui mettaient en scène le duo et le couple (Souviens-toi, Mr et Mme Rêve), et qu’avez-vous aujourd’hui envie de raconter ?

M-C. Pietragalla : Nous sommes dix ans après la première création du Théâtre du Corps qui était Souviens-toi, avec un vécu qui est autre, dans un monde différent, en mutation. Fort de notre expérience, nous avons eu envie de traiter le couple, non pas dans ce côté fantastique de Mr et Mme Rêve à travers un univers surréaliste, mais plutôt en faisant appel à l’intériorité, même si l’idée intime d’un couple parle aussi à l’universel. Ce qu’on aime à dire avec Julien, c’est que 1 et 1 font 3, c’est-à-dire que le couple devient une personne à part entière, comme un troisième personnage. Comment, fort de cette relation, crée-t-on une réalité à deux ? C’est un regard à travers le temps, à travers les émotions qui nous constituent, dix ans plus tard. Sans que cela ne devienne quelque chose de trop intime, car c’est aussi très archétypal. A travers ce théâtre du corps, qui est notre marque de fabrique, nous interrogeons le théâtre, la littérature, tout ce qui nourrit notre travail.

« Un regard à travers le temps, à travers les émotions qui nous constituent, dix ans plus tard. »

Quelles sont les sources qui vous ont permis d’élaborer cette nouvelle pièce ?

Derouault: A travers ce voyage dans une vie de couple, nous voulions utiliser quelque chose qui se développe de plus en plus dans notre travail, c’est-à-dire le théâtre et la prise de parole du danseur, qui devient aussi acteur sur scène. Nous avions envie que certains textes jalonnent ce spectacle, comme un forme de squelette aussi de toutes ces émotions que le couple va traverser.

M-C. P. : Il y a des textes – que ce soit Phèdre ou Sade -, qui sont dits par chacun, mais on a voulu aussi creuser les choses en s’interrogeant l’un l’autre sur la solitude, la rencontre… et ce que cela représentait pour nous. On le dit avec des mots différents : chacun a sa représentation de cet état d’être, de l’attente, la rencontre, du choc amoureux, et nous avons réalisé un enregistrement de nos voix, dans la plus grande simplicité.

Pourquoi ce choix d’une scénographie très quotidienne ?

J. D. : Pour partir de choses existantes, du quotidien, de l’habitude, et pour éviter de tomber dans l’idéalisation totale du couple. L’idée n’était pas de créer un Roméo et Juliette, mais de travailler sur des choses banales ! Même dans des espaces très quotidiens, quand on étudie les gens avec un peu de recul ou avec nos yeux de chorégraphes, on retrouve des parcelles de chorégraphies, d’habitudes, de jeux de gestes, qui parfois semblent anodins mais où se racontent des choses. Par rapport à Mr et Mme Rêve, on avait besoin de réactualiser notre travail, de réactualiser notre idée du couple, et je pense qu’on avait aussi envie de passer par cette épure et cette théâtralité, de prolonger cela sans artifice, avec une forme de simplicité sur scène, en revenant aux fondamentaux.

 

Propos recueillis par Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Je t’ai rencontré par hasard
du Mardi 9 février 2016 au Vendredi 27 mai 2016
Folies Bergère
Rue Richer, Paris, France

Du 9 au 20 février 2016 à 20h, le 21 février à 16h. Réservations www.foliesbergere.com.  Puis les 27 et 28 février 2016 à Lyon, le 1 Mars 2016 à Joué-lès-Tours, le 8 mars 2016 au Blanc Mesnil, le 27 mai 2016 à Lausanne.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse