La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

SPÉCIAL OPÉRA

Ivo van Hove

Ivo van Hove - Critique sortie Classique / Opéra  TNP Villeurbanne
L’immense talent d’Ivo van Hove s’exprimera à l’Opéra de Paris, à l’Opéra de Lyon et au TNP de Villeurbanne. © Jan Versweyveld

VILLEURBANNE / LYON / PARIS

Publié le 27 septembre 2017 - N° 258

Le grand metteur en scène flamand multiplie ses incursions dans l’opéra avec pas moins de trois productions cette saison.

Cela fait 40 ans qu’Ivo van Hove marque le monde théâtral de ses mises en scène puissantes où il ne nous épargne rien de la violence du monde contemporain. Si l’an dernier, il a frappé les esprits au festival d’Avignon avec son adaptation aussi glaçante que réussie des Damnés de Visconti, Shakespeare figure parmi les auteurs qu’il affectionne le plus : à Avignon encore, son Kings of War, adaptation de Henry V, Henry VI et Richard III, est devenu un classique. Pouvoir, politique, crimes, trahisons : autant d’ingrédients qui lui permettent de déployer son sens théâtral flamboyant. On retrouve ces thématiques dans chacun des trois opéras qu’il met en scène cette saison. Macbeth, bien sûr, qu’il recrée à l’Opéra de Lyon après la production donnée en 2012 – une mise en scène forte où la soif de pouvoir se termine en apothéose par un chœur des indignés triomphant des ravages économiques. Mais aussi Boris Godounov de Moussorgski pour sa première collaboration avec l’Opéra de Paris : « On a besoin de leaders qui s’attaquent aux problèmes de notre temps, qui sont de grands mouvements historiques, comme les migrations, la montée des inégalités entre les pauvres et les riches par exemple, déclare Ivo van Hove. Et la question du leadership est au cœur de Boris Godounov ». Même pour des œuvres apparemment plus intimistes comme le Journal d’un disparu de Janacek qui raconte la passion entre une jeune tzigane et un garçon qui par amour quitte tout pour elle, le Flamand insuffle une épaisseur politique : « Il fallait donner à cette histoire un contexte, explique-t-il. Un vieil homme contemple, impuissant, la grande passion de sa vie ; un jeune amoureux devient étranger en son propre pays – situation qui rappelle celle des réfugiés forcés de partir pour survivre. » Pas de doute : Ivo van Hove est l’un des metteurs en scène actuels qui sait le mieux parler de notre monde.

 

Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

Ivo van Hove
du Jeudi 8 février 2018 au Dimanche 11 février 2018
TNP Villeurbanne
8 Place du Dr Lazare Goujon, 69100 Villeurbanne, France

Journal d’un disparu, du 8 au 11 février 2018. Tél. : 04 69 85 54 54.


Opéra de Lyon, Macbeth, du 16 mars au 5 avril 2018. Tél. : 04 69 85 54 54.


Opéra Bastille, Boris Godounov, du 7 juin au 12 juillet 2018. Tél. : 08 92 89 90 90.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra