La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Histoire par celui qui la raconte

Histoire par celui qui la raconte - Critique sortie Danse
Crédit photo : Jessica Batut Légende photo : Latifa Laâbissi explore le corps imaginaire

Publié le 10 décembre 2008

Latifa Laâbissi sonde les perceptions de la préhistoire

« Nous pourrions commencer par une fiction sur la préhistoire. Purs fantasmes ? Mauvais rêves ! » C’est ainsi, entre boutade, défi et joyeuse provoc, que Latifa Laâbissi trace les pistes de travail de son Histoire par celui qui la raconte. Piqué dans les Histoires du cinéma de Jean-Luc Godard, le titre semble suggérer une tentative narrative, où se mêleraient fiction et autofiction tout en déconstruisant les lignes historiographiques sagement posées. Après son solo Self portrait camouflage (2006), bigrement acide sur la France coloniale, la chorégraphe explore aujourd’hui les perceptions communes de la préhistoire et fouille les représentations collectives. Loin pourtant de verser dans un précis scientifique, elle cherche plutôt par improvisations et tresse ensemble récit historique, références anthropologiques ou évocations cinématographiques. « C’est le corps imaginaire, le corps apotropaïque qui m’intéresse » explique-t-elle. A découvrir donc…
 
Gw. David


Histoire par celui qui la raconte, conception et réalisation de Latifa Laâbissi, dans le cadre du Festival d’Automne, du 10 au 13 décembre 2008, à 20h30, au Centre Pompidou, Place Georges Pompidou, 75004 Paris. Rens. 01 53 45 17 17 www.centrepompidou.fr. Durée : 1h

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse