La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Hinkemann

Hinkemann - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre national de la Colline.
Christine Letailleur DR

Théâtre National de La Colline / de Ernst Toller / traduction Huguette et René Radrizzani / mes Christine Letailleur

Publié le 24 février 2015 - N° 230

Christine Letailleur, toujours intéressée par les dramaturges allemands, aborde aujourd’hui Ernst Toller (1893-1939) en mettant en scène la fiction dramatique inspirée à l’auteur par sa vie même. 

« J’ai découvert Ernst Toller à travers son roman autobiographique, Une jeunesse en Allemagne, écrit en 1933 au moment où l’Allemagne nazie brûle ses livres et le déchoit de sa nationalité. Son extrême sensibilité, sa finesse d’esprit, son engagement sincère et total m’ont bouleversée. Les traducteurs Huguette et René Radrizzani avec qui j’ai eu souvent l’occasion de travailler m’ont fait connaître son œuvre dramatique. L’histoire d’Hinkemann, cet homme désespérément seul, revenu du front plus que blessé, m’a immédiatement inspirée ». Intéressée par les auteurs allemands, Christine Letailleur est à l’initiative de créations remarquées au TGP, dont la Médée de l’expressionniste Hans Henny Jahnn  en 2001, Pasteur Ephraïm Magnus du même auteur en 2004 et Le Château de Wetterstein de Frank Wedekind en 2010. La rencontre avec l’oeuvre d’Ernst  Toller, avec Hinkemann en particulier, tient aussi aux thèmes sensibles qui servent de fond à cette fable autobiographique. « La pièce, note Christine Letailleur,  nous plonge dans les utopies d’une époque qui voulait croire au bonheur collectif, à la justice sociale, au pacifisme, à une nouvelle société… Autant de sujets politiques, philosophiques dont il est aujourd’hui fondamental de reparler ». 

Une tragédie intime

Composée entre 1921 et 1922 dans la forteresse où Toller purge alors une peine de cinq ans pour avoir participé au mouvement révolutionnaire allemand conduit par Rosa Luxembourg, Karl Liebknecht et Gustav Landauer, la fiction appuyée sur le vécu raconte la tragédie d’un jeune soldat revenant de guerre mutilé, privé de sa virilité. Décidé à se battre pour reconstruire sa vie auprès de sa femme, le héros apprend que celle-ci, encore jeune et jolie, s’est laissée séduire par son ami. Et ne le supporte pas… « Au delà même de ce qui est dénoncé – la guerre , l’antisémitisme, l’exploitation des classes populaires et celles des femmes -, l’œuvre parle avant tout d’amour. Elle pose la question cruciale du désir, de la chair. C’est une tragédie humaine, intime. Et cette dimension fait la profondeur et la grandeur de la pièce ». Guidée par le désir de faire entendre la beauté de la langue de Toller, « cette langue très puissante qui laisse des impressions fortes », la metteur en scène a choisi en adaptant le texte pour le plateau de l’épurer suivant les indications mêmes de l’auteur, en travaillant notamment beaucoup sur les jeux de lumière. Côté distribution, Christine Letailleur retrouve deux comédiens qui lui sont familiers et dont elle rêvait pour cette nouvelle création, Stanislas Nordey dans le rôle-titre, et Charline Grand dans celui de Grete.

Marie-Emmanuelle Galfré 

A propos de l'événement

Hinkemann
du Samedi 28 mars 2015 au Dimanche 19 avril 2015
Théâtre national de la Colline.
15 Rue Malte Brun, 75020 Paris, France

Du mercredi au samedi à 20h30, le mardi à 19h30, le dimanche à 15h30. Tél : 01 44 62 52 52. www.colline.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre