La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Fuck America

Fuck America - Critique sortie Théâtre Montreuil Théâtre de la Girandole
Crédit photo : DR Légende photo : Corinne Fischer, Bernard Bloch, Vincent Jaspard et Thomas Carpentier interprètent Fuck America.

Fuck America / d’après le roman d’Edgar Hilsenrath / adaptation de Vincent Jaspart / mes et jeu de Corinne Fischer, Bernard Bloch, Vincent Jaspard et Thomas Carpentier (violon)

Publié le 30 mars 2013 - N° 208

Trois acteurs (Corinne Fischer, Bernard Bloch et Vincent Jaspard) et un musicien (Thomas Carpentier) prennent en charge la mise en scène collective du roman explosif d’Edgar Hilsenrath.

« Les gouvernements de tous les pays de cette planète se foutent royalement de savoir si vous vous faites massacrer ou non. Le problème juif leur casse les pieds, à vrai dire, personne ne veut se mouiller. En ce qui nous concerne, je veux dire, nous, le gouvernement, dont au titre de Consul Général je suis le représentant, je n’ai qu’une chose à vous dire : des bâtards juifs comme vous, nous en avons déjà suffisamment en Amérique. » : telle est la réponse qu’Edgar Hilsenrath imagine être envoyée par le Consul Général des Etats-Unis au juif polonais Nathan Bronsky, après qu’il lui a demandé des visas pour fuir l’Allemagne et échapper aux persécutions nazies. Politiquement incorrect, provocateur et iconoclaste, loufoque et sarcastique, le roman d’Edgar Hilsenrath provoqua un véritable séisme lors de sa publication. L’histoire de Jakob Bronsky est aussi celle de son auteur, qui connut, après l’épreuve de la guerre en Europe et des persécutions, celle de l’émigration dans une société hostile, mercantile et cynique. L’Amérique déteste ceux qui, comme Jakob Bronsky, ont quitté la vieille Europe pour l’Eldorado occidental, mais Jakob Bronsky la déteste tout autant en retour, et il ne mâche pas ses mots !

Un Woody Allen mâtiné de Bukowsky 

Vincent Jaspard a adapté le roman pour la scène, et le met en scène et l’interprète avec Corinne Fischer, Bernard Bloch et Thomas Carpentier. Fort de la remarque de l’auteur de Fuck America, qui disait « Le dialogue est la forme qui me va le mieux. La langue est simple mais pas la pensée », l’adaptation « met en valeur l’humour caustique, décapant, de Hilsenrath qui fait de lui, en plus couillu, une sorte de Woody Allen des bas-fonds, un Woody Allen mâtiné de Bukowsky ». « Nous aurons à cœur de restituer ce style économe, cette langue tranchante qui oscille constamment entre le burlesque et la gravité, sans chichis, en tapant dans le mille », écrivent les quatre complices qui se partagent la narration et les rôles, dans un rapport direct au public, qui ne sera pas davantage épargné que ne l’est le lecteur de ce récit rocambolesque, fantasque et provocateur. La musique et le son composés pour le spectacle et interprétés en live par Thomas Carpentier, créeront une ambiance évoquant l’univers des films de Jacques Tati et des musiques Klezmer d’Europe centrale, entre dérision et tragédie, humour et colère.

Catherine Robert

A propos de l'événement

Fuck America
du Vendredi 5 avril 2013 au Lundi 29 avril 2013
Théâtre de la Girandole
4, rue Edouard-Vaillant, 93100 Montreuil
Du 5 au 29 avril 2013. Vendredi à 20h30 ; samedi à 16h et 20h30 ; dimanche à 16h. Deux représentations exceptionnelles les 8 et 29 avril, précédées d’une lecture par Bernard Bloch du prochain projet de la compagnie : Fin, d’Isabelle Rèbre. Tél. : 01 48 57 53 17.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre